19 juin 2014 4 19 /06 /juin /2014 10:48

Le 25 septembre 2013, j'ai été auditionnée en tant que présidente de la Commission égalité de l'Association des régions de France par le Haut Conseil à l'Égalité entre les Femmes et les Hommes (HCEfh).

Aujourd'hui, le HCEfh remet à Najat Vallaud-Belkacem, ministre des des Droits des femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, le rapport « EGAliTER » relatif aux inégalités femmes-hommes dans les quartiers relevant de la politique de la ville et dans les territoires ruraux fragilisés.

Ainsi, en zones urbaines sensibles (ZUS), près d’une femme sur deux se situe hors du marché de l’emploi (contre 1 sur 3 hors ZUS) ; les femmes sont mères plus tôt (1 femme de moins de 25 ans sur 5 est mère, soit plus du double des femmes hors ZUS) ; 1 famille sur 4 est une famille monoparentale et les familles monoparentales vivent deux fois plus souvent sous le seuil de pauvreté qu’en dehors des ZUS. En zones rurales, le chômage des moins de 25 ans touche bien davantage qu’ailleurs les jeunes femmes que les jeunes hommes (61% des demandeurs d’emploi de moins de 25 ans sont des femmes contre 50% pour l’ensemble de la France) ; près de 40% des femmes sont à temps partiel (contre près de 30% nationalement) ; et dans les départements les plus ruraux, on comptabilise 39 places d’accueil et de garde pour 100 enfants en bas âge, contre 50 nationalement.

Le rapport du HCEfh appelle les pouvoirs publics à cibler les moyens là où il y a le plus de difficultés par souci d’efficacité. Les femmes des territoires fragilisés, quartiers ou ruraux, connaissent les inégalités les plus fortes et doivent donc être l’objet d’une attention prioritaire des pouvoirs publics.

Le rapport « EGAliTER » identifie par ailleurs trois champs d’action prioritaire :

  • l’emploi ;
  • l’espace public, la citoyenneté et les violences de genre ;
  • l’accès aux droits et aux services publics.

Il analyse également les cadres nouveaux ou renouvelés de politiques publiques d’égalité femmes-hommes et d’égalité territoriale pour identifier les leviers à actionner pour territorialiser les politiques des droits des femmes et d’égalité entre les sexes, et intégrer l’égalité entre les femmes et les hommes dans les politiques de développement territorial.

Vous pouvez consulter ce rapport en cliquant ici.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Gaëlle Lenfant - dans Mes convictions
commenter cet article

commentaires

Accueil

Qui est Gaëlle Lenfant

Contacter Gaëlle Lenfant

Gaëlle Lenfant sur Facebook

Gaëlle Lenfant sur Twitter

Démocratie pour Aix, groupe d'opposition républicaine au conseil municipal

Section socialiste d'Aix-en-Provence

Parti socialiste