25 mars 2017 6 25 /03 /mars /2017 16:14
À la mi-janvier, constatant une inflation des candidatures de gauche dans la 11e circonscription des Bouches-du-Rhône, j'invoquais l'intelligence collective par une lettre ouverte parce que l'union de la gauche a toujours été une priorité pour moi: « J’en appelle solennellement à une réunion de l’ensemble des partis, courants, personnes et personnalités concernés. Ensemble, mettons sur la table ce que nous voulons vraiment. Ensemble construisons nos candidatures, dans le respect de chaque tendance, de chaque parti, mais sans oublier le principal : mieux vaut gagner ensemble que de tout perdre seul. »
 
Je l'ai dit à l'époque et le redis aujourd'hui : si mon retrait favorisait une dynamique de rassemblement, ce serait pour moi un honneur que de renoncer à me présenter.
 
Aujourd'hui, j'entends des rumeurs, venues d'ici ou là... On me dit qu'à Marseille et à Paris, des socialistes et des écologistes se sont entendus entre eux pour que la candidature dans la 11e circonscription revienne à EELV.
 
Se rassembler, oui. Commencer par un rassemblement PS-EELV encore oui. Mais les méthodes traduisent aussi une certaine conception des choses : alors que j'en appelais à la discussion franche et ouverte, certain·e·s parlementent dans d'obscures arrières salles, sans impliquer ni même prévenir la candidate officiellement investie par le PS. Ces négociations qui consistent à échanger une circonscription contre une autre sans tenir compte des réalités du terrain, ni que les candidats potentiels ne se parlent, ces marchandages d'appareil qui passent outre les militant·e·s  et le débat public : ce sont là des méthodes d'apparatchiks datant du siècle dernier et auxquelles je suis fermement opposée. Tout cela est un avilissement de la politique et c'est exactement ce contre quoi je me bats.
 
Le comité citoyen que j'ai lancé le 11 mars, qui regroupe des gens qui ont tous en commun de vouloir lutter pour concrètement changer la vie des gens travaille dans une dynamique de rassemblement populaire de gauche. Et quelles que soient les décisions venues d'en haut, nous continuerons de travailler, de rassembler, de partager pour construire ce futur désirable qui n'a rien à voir avec de sombres combines politiciennes.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Gaëlle Lenfant
commenter cet article

commentaires

Myriam 30/03/2017 08:09

Voilà des méthodes d'un autre temps et vraiment regrettables car elles nous décrédibilisent.
Les citoyens ne seront pas dupes de cette manœuvre.
Quelle est la circonscription qui a été échangée contre la XI-13?

Accueil

Qui est Gaëlle Lenfant

Contacter Gaëlle Lenfant

Gaëlle Lenfant sur Facebook

Gaëlle Lenfant sur Twitter

Démocratie pour Aix, groupe d'opposition républicaine au conseil municipal

Section socialiste d'Aix-en-Provence

Parti socialiste