7 janvier 2008 1 07 /01 /janvier /2008 16:14
Je vous adresse mes meilleurs vœux de bonheur pour cette année 2008.
 
Chaque année qui s’annonce est l’occasion de revenir sur celle qui vient de s’achever, et d’envisager l’avenir. 2007 ne s’est pas bien terminée, soyons réalistes. Et ce n’est pas la nouvelle idylle du président de la République qui pourra y remédier, quoi qu’il en pense lui-même. Pouvoir d’achat en berne, casse sociale, diplomatie ridiculisée, République bafouée, droits de l’homme remis en cause, la liste est malheureusement loin d’être exhaustive.
 
Nous venons d’apprendre que les ministres seraient notés par un cabinet d’audit privé. Mais à quoi sert le Parlement ? Quelle démocratie cela nous amènera donc quand on sait que Brice Hortefeux, ministre de l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité nationale et du Codéveloppement sera noté, entre autres, sur le nombre d’expulsions qu’il aura ordonnées ?
 
Le fameux slogan « travailler plus pour gagner plus » a fait son temps : d’une part, de nombreux salariés s’aperçoivent qu’ils ne sont pas décisionnaires dans le nombre d’heures supplémentaires qu’ils pourraient effectuer, d’autre part, demandez aux personnels hospitaliers s’ils veulent travailler plus…pour ne pas être payés ! 23 millions d’heures supplémentaires non rémunérées ! Quant aux commerçants et artisans, ils n’ont toujours pas trouvé la solution pour changer leurs quelques heures de sommeil en heures travaillées…
 
Oui, vraiment, 2007 s’est mal terminée.
 
Alors, me direz-vous, pourquoi nous adresser des vœux de bonheur pour 2008 ? Parce que ce qui est n’est pas définitif. Parce que vous pouvez, par votre action, par vos résistances, par vos idées, vos projets, faire bouger cela. Nulle part il n’est écrit que la Sécurité Sociale doit disparaître. Nulle part il n’est écrit que le code du travail ne sera plus. Nulle par que la solidarité est un vain mot. Ni que les forces de progrès se sont couchées devant Sarkozy.
Le bonheur, la joie de vivre, le bien-être, tout cela se construit. Ensemble. Pour tous. Chaque jour.
 
Les échéances municipales du mois de mars seront en ce sens très importantes. Pour ma part, je me suis engagée dans ma ville, Aix en Provence, auprès d’Alexandre Medvedowsky, candidat socialiste et du rassemblement des gauches. Aix pour tous, voilà ce que nous voulons rendre aux aixois. Notre ville souffre depuis 7 ans d’une gestion calamiteuse, le dernier exemple en date, l’affaire « Zozor-Dessailly » (Cf Le Canard de la semaine dernière) le montre bien.
Je souhaite à tous les aixois une année rose pour une vie meilleure et un développement cohérent de notre ville et de la CPA.
 
Je vous souhaite, à tous, une année colorée.
Que 2008 colore la France entière en rose, dans les grandes agglomérations comme dans les petits villages. Pour une France qui renoue avec sa tradition : Liberté, Egalité, Fraternité, mais aussi humanisme et progressisme.
 
Bonne année 2008 !

Partager cet article

Repost 0
Publié par Gaëlle Lenfant
commenter cet article

commentaires

Accueil

Qui est Gaëlle Lenfant

Contacter Gaëlle Lenfant

Gaëlle Lenfant sur Facebook

Gaëlle Lenfant sur Twitter

Démocratie pour Aix, groupe d'opposition républicaine au conseil municipal

Section socialiste d'Aix-en-Provence

Parti socialiste