30 mai 2008 5 30 /05 /mai /2008 14:42
Je m'aperçois que nous sommes déjà le 30 mai, et que je n'ai toujours pas fait de compte-rendu de ce conseil...
Je n'aurai pas le temps de le faire aujourd'hui non plus, aussi, pour vous faire patienter, je vous donne en lecture l'intervention faite par Nathalie Leconte en début de séance, à laquelle madame le maire a répondu... ni oui ni non.


Non aux expulsions !

Madame le Maire, chers adjoints et conseillers

Je vous remercie pour votre attention et votre écoute.

Le logement est un droit fondamental et la loi de 1956 a instauré la « trêve hivernale », les expulsions ne sont pas possibles entre le 1er novembre et le 15 mars.
L’accès à l’eau et à l’énergie est aussi un droit essentiel. La loi Engagement National pour le Logement de 2006 a interdit les coupures pendant la même période, et la loi sur logement opposable de février 2007 interdit enfin les coupures d’eau toute l’année, mais seulement pour les bénéficiaires du dispositif solidarité eau.

Un collectif  anti expulsion existe sur notre ville depuis déjà plusieurs années, collectif composé d’associations et de citoyens, le 6 mai dernier lors d’une intervention du collectif   qui voulait s’opposer  à cet acte indigne, les militants ont  été sévèrement reconduits par les forces de police appelées en renfort.

∑ Plusieurs dizaine d’expulsions sont programmées dans les semaines à venir, nous dénonçons le non relogement de ces familles qui se retrouvent à la rue au petit matin, leurs meubles et affaires personnelles emportées par le déménageur sur ordre de l’huissier.
∑ lorsque les personnes sont dans la rue, l’Etat doit leur assurer le logement, l’eau et l’énergie. La dignité humaine sera mieux respectée, et cela coûtera moins cher aux contribuables que les solutions qui consistent à reloger d’urgence en hôtels meublés.

Soyons tous conscient que cette situation nous pouvons tous la subir, accident de la vie, perte d’emploi, séparation, maladie … Un mois de loyer de retard, plusieurs mois, plus d’aide au logement et c’est l’engrenage….

Certains occupent des logements sans droit ni titre , beaucoup d’entre eux ont déposés des dossiers de demande dans des organismes et depuis plusieurs années, tapant à toutes les portes , sans réponse, sans proposition , ils décident le tout pour le tout et deviennent squatteur ….

Quelles solutions ? Nous connaissons tous la problématique du logement au niveau national et aussi dans notre région et dans notre ville, 2 % de logements sociaux qui se libèrent par an, un taux de rotation des plus faibles que nous n’ayons jamais connu. Des loyers dans le privé qui flambent.

Madame le maire, par notre intervention qui n’est pas faite que pour dénoncer le manque de logements et les conditions inacceptables dans lesquelles sont expulsées les familles, nous vous sollicitons au sein de ce conseil et nous vous formulons une demande officielle. Nous souhaiterions la mise en place d’une commission municipale regroupant les bailleurs sociaux, les services sociaux de la ville , les services de la sous préfecture, les services sociaux des différentes instances (CAF, CG, DISS …), les associations représentatives dans le domaine du logement, les centres d’hébergement afin d’étudier durant toute la période hivernale toutes les situations d’expulsions afin de trouver des solutions en commun afin d’aider au mieux les familles .

Nous espérons que vous répondrez favorablement à cette demande et que nous pourrons rapidement nous réunir autour d’une table afin d’éviter de revivre des situations comme celle du 6 mai dernier.

Merci à tous

Nathalie LECONTE, Conseillère municipale pour le groupe « Aix pour tous »








Partager cet article

Repost 0
Publié par Gaëlle Lenfant
commenter cet article

commentaires

Cath 31/05/2008 18:31

Bonjour Gaelle,
Merci de ce debut de compte rendu, j'attends avec impatience la suite... et la liste des présents...:-))

Marc 31/05/2008 17:24

Bonne initiative que de vouloir faire le compte-rendu du Conseil Municipal.
Dommage que ce ne soit pas nos élus qui le fassent! C'est un peu leur boulot, non?

Gaëlle Lenfant 01/06/2008 10:03


Nos élus passent beaucoup de temps à préparer les dossiers, vériifier, examiner, approfondir... Leur boulot, dans l'opposition, est surtout d'intervenir à bon escient pendant le conseil, il me
semble.
J'ai qqes problèmes informatiques, mais vais essayer tout de même de mettre en ligne ce compte rendu aujourd'hui.

Bien à toi,

Gaëlle


Accueil

Qui est Gaëlle Lenfant

Contacter Gaëlle Lenfant

Gaëlle Lenfant sur Facebook

Gaëlle Lenfant sur Twitter

Démocratie pour Aix, groupe d'opposition républicaine au conseil municipal

Section socialiste d'Aix-en-Provence

Parti socialiste