30 juin 2008 1 30 /06 /juin /2008 15:24
Comme on me l'a fait remarquer à juste titre, je ne vous ai pas donné le compte-rendu du dernier conseil municipal. Je vous en fait donc un bref résumé, en vous signalant tout de même pour plus d'honnêteté que je n'ai pas assisté à l'intégralité du Conseil.

Le Conseil a débuté par un préambule concernant les avoués, qui étaient présents en nombre dans la salle des Etats Généraux toujours trop petite et très mal ventilée. Cette profession est aujourd'hui menacée, puisque la ministre de la justice veut la supprimer. Maryse Joissains a donc commencé en parlant à leurs représentants, puis a donné la parole à Marie-Josée de St Ferreol qui s'est faite à juste titre leur porte parole. La discussion s'est engagée; Qu'en est-il sorti globalement ? Mme la députée-maire est contre la suppression de la profession d'avoué, mais a eu "l'impression de mener un combat d'arrière garde" lorsqu'elle a défendu ce dossier, et à la question de Marie-Josée "voterez vous contre cette proposition de loi à l'assemblée" elle a répondu qu'elle préférait s'attacher à défendre la requalification de ces personnes, car son vote ne changerait rien. Pour résumer, à Aix elle donne raison aux avoués, mais elle votera oui ou s'abstiendra à Paris...
Le débat s'est ensuite engagé sur le dossier "Campus", sur lequel l'université d'Aix Marseille postule, mais est en difficulté. Alexandre Medvedowsky est intervenu sur ce sujet, rappelant qu'il pourrait être utile que tous les protagonistes se réunissent en un même lieu, pour réfléchir à un projet commun, la difficulté venant de ce que nous avons 2 villes porteuses d'un même projet, à la différence de nos concurrents. Il a également souligné que si la volonté politique était là et bien là, alors il faudrait peut-être se donner les moyens de rencontrer les instances politiques au plus haut niveau... (plus d'infos sur le projet Campus dans cet article de La Provence)
Il était déjà 20h30 lorsque l'affaire n°1 a été abordée. (télécharger l'ordre du jour ici)
Ce conseil était marqué par les finances, les élus votant sur les comptes administratifs et comptes de gestion. Le groupe d'opposition Aix pour tous a demandé certaines précisions, et s'est abstenue sur les comptes administratifs.
L'affaire N°11 bis était bien différente, puisqu'il s'agissait de voter le recours à la HALDE suite à une mention discriminante dans un document produit par une association. Le Conseil a bien sûr voté pour à l'unanimité. Il faut lutter chaque fois que la discrimination se retrouve sur notre route, et cela arrive malheureusement trop souvent...
Le nouveau règlement intérieur de la mairie a également été voté, il s'agissait de l'affaire n°19.

Je n'irai pas plus loin dans ce compte-rendu, car je suis partie à ce moment là. Si certains de mes lecteurs qui auraient assisté à l'intégralité du Conseil veulent en parler, les commentaires leur sont bien sûr ouverts.
Le groupe Aix pour tous est intervenu à de nombreuses reprises, demandant des précisions lorsque cela était nécessaire, argumentant sur tel ou tel point, embarrassant parfois la majorité qui ne savait trop quoi répondre. Cela montre le sérieux dont font preuve nos élus dans la préparation des conseils municipaux, du travail qu'ils réalisent, et on ne peut que les féliciter.

N'oubliez pas, ce soir, Assemblée Générale de l'AGESA !

Partager cet article

Repost 0
Publié par Gaëlle Lenfant
commenter cet article

commentaires

Accueil

Qui est Gaëlle Lenfant

Contacter Gaëlle Lenfant

Gaëlle Lenfant sur Facebook

Gaëlle Lenfant sur Twitter

Démocratie pour Aix, groupe d'opposition républicaine au conseil municipal

Section socialiste d'Aix-en-Provence

Parti socialiste