18 juillet 2008 5 18 /07 /juillet /2008 22:50

Socialistes et fiers de l’être, nous souhaitons que le congrès de Reims apporte les réponses concrètes que notre peuple attend et qui rendront possible une alternative réelle et crédible.

Nous regrettons le nombre trop important de contributions proposées à la signature des militants : sur le fonds, certains  responsables auraient pu s’unir et ne l’ont pas fait.
La réponse donnée par ces textes multiples n’est pas à la hauteur de ce qu’attendent les militants socialistes, et, plus largement, les français.

Le Parti Socialiste n’a jamais été aussi indispensable à la France qu’aujourd’hui : Pouvoir d’achat, services publics, santé, social, sécurité, écologie, Europe, politique internationale… Rien ne va plus mais que proposons-nous ?

C’est dans le réel social que nous devons nous ancrer pour combattre la droite, répondre à nos électeurs et leur redonner confiance en l’avenir. Cessons les faux fuyants et les jeux personnels. Nous avons le devoir de répondre aux français alors que vous, nos dirigeants, ne parlez qu’à vous-mêmes au risque de discréditer le Parti. Votre discours, que les français suivent au travers des médias, est complexe, ambigu, inaudible. Les éléments de réponses que nous pourrions offrir perdent de leur force parce qu’ils ne sont pas élaborés collectivement. Pour que le message des socialistes soit clair, il doit être rassemblé.

Le débat doit avoir lieu entre nous, nous en sommes convaincus. Mais proposer 21 contributions générales, ce n’est plus du débat, c’est de la cacophonie.

Que les socialistes qui souhaitent confirmer nos alliances à gauche se rassemblent dès à présent nous semble urgent et nécessaire. Nous devons montrer l’exemple !

En l’état des choses, et puisqu’il n’y a pas de réponse politique claire et collective, nous ne signerons aucune des contributions sous leur forme actuelle.

Nous appelons au regroupement de celles et ceux qui veulent maintenir l’espoir d’une alternative de gauche, à la hauteur des difficultés vécues, par le plus grand nombre de nos compatriotes et des ressentiments nourris  par  la politique de Sarkozy, et nous rappelons aussi notre participation pleine et entière aux mouvements sociaux qui se sentent bien seuls à s’opposer concrètement à la politique de la droite.

Gaëlle Lenfant, Frédéric Vigouroux et des militants, responsables politiques et élus des Bouches-du-Rhône : Aix-en-Provence, Arles, Cabriès, Eguilles, Gardanne, Istres, La Ciotat, Marseille, Miramas, Rognac, Saint Martin de Crau, Salon de Provence, Septèmes les Vallons, Vitrolles…



Vous êtes socialiste et souhaitez vous associer à cette lettre ouverte ?

Laissez un commentaire sur ce blog, ou envoyez un mail à : rassemblez_vous@yahoo.fr 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Gaëlle Lenfant
commenter cet article

commentaires

annie 10/08/2008 15:19

Les petits jeux des signatures ça suffit. Les militants souhaitent tous une réforme, un changement, une reconquête , une réinvention, une cohérence , une vision claire etc... etc...Nous choisirons au congrès.

Frédéric Faravel 07/08/2008 10:47

Je ne peux malheureusement signer cette lettre dont je partage pourtant les grandes lignes, car j'ai signé la contribution générale "Reconquêtes", or vous semblez récuser les signatures sur les contributions dans l'instant. Mais si vous pensez que le pôle des "reconstructeurs", élargis à "reconquêtes" et "changer!", doit structurer la future majorité du PS alors on est d'accord...

Hervé Nowak 27/07/2008 00:22

Allons nous vers un Congrès de Rennes, mais sans Mitterrand ???

Accueil

Qui est Gaëlle Lenfant

Contacter Gaëlle Lenfant

Gaëlle Lenfant sur Facebook

Gaëlle Lenfant sur Twitter

Démocratie pour Aix, groupe d'opposition républicaine au conseil municipal

Section socialiste d'Aix-en-Provence

Parti socialiste