24 novembre 2008 1 24 /11 /novembre /2008 13:33

Ne cherchez pas le scoop, je n'en n'ai pas. Comme beaucoup, j'attends le résultat de la commission de récolement des votes, la décision des instances de mon parti pour enfin pouvoir sortir de cette situation qui me fiche un sacré noeud au ventre quand je pense à tout le boulot qui nous attend sur le terrain.

 

Je voulais revenir sur ce terme de récolement, surgi dans les medias de façon aussi soudaine qu'insistante. Il paraît qu'il s'agit d'un terme emprunté au vocabulaire des huissiers... On voudrait amplifier encore l'image d'un parti socialiste au bord de la rupture qu'on ne s'y emploierait pas mieux. Que les huissiers emploient ce terme, soit. Mais moi qui suis bibliothécaire, je puis vous dire que dans notre métier, nous l'employons aussi souvent. Le récolement des collections, c'est le comptage de tous les documents, un inventaire en quelque sorte. Mais c'est moins drôle, pour un journaliste, certainement, de rapprocher ce mot d'un métier qui a trait au livre et à la culture plutôt que d'un métier qui a trait à la justice, aux recouvrements, à la vérification etc. Comme si nous avions besoin d'être un peu plus chargés...

 

Le récolement des votes n'a rien d'une opération judiciaire, il n'y a pas d'huissiers dans cette commission, composée de camarades socialistes. Laissons là travailler, et essayons collectivement de sortir de cette situation par le haut, les valeurs que nous portons nous y obligent.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Gaëlle Lenfant
commenter cet article

commentaires

Accueil

Qui est Gaëlle Lenfant

Contacter Gaëlle Lenfant

Gaëlle Lenfant sur Facebook

Gaëlle Lenfant sur Twitter

Démocratie pour Aix, groupe d'opposition républicaine au conseil municipal

Section socialiste d'Aix-en-Provence

Parti socialiste