26 janvier 2009 1 26 /01 /janvier /2009 17:03

Le Parlement empêché, la loi confisquée

Le gouvernement prétendait que la révision constitutionnelle de juillet 2008 permettrait une revalorisation du Parlement.

Pourtant, aujourd'hui, par un projet de loi, il s'attaque au droit d'amendement, principal outil du travail parlementaire.

Le Parlement est le lieu où s'écrit la loi et l'amendement, le moyen de la préciser et de l'enrichir.

Pour le gouvernement, il est devenu une entrave.

CPE, OGM, Grenelle de l'environnement, audiovisuel public, travail du dimanche, ces textes récents ont démontré tout l'intérêt du travail parlementaire et d'un débat démocratique transparent !

Défendre le droit constitutionnel d'amendement n'est pas un combat des parlementaires pour les parlementaires.

Toucher au droit d'amendement, c'est toucher la capacité des associations, des syndicats, de milliers d'acteurs de la société civile à faire entendre leurs points de vue.

Signez la pétition

Partager cet article

Repost 0
Publié par Gaëlle Lenfant
commenter cet article

commentaires

thierry 31/01/2009 09:22

Bonjour à vous,

Rencontre : solidarité avec Gaza à Istres du dimanche 25 Janvier

"Le moment le plus fort de cette rencontre a été sans conteste l'intervention de monsieur Jean-Louis Golniche.

Personne connue pour son engagement social et ses valeurs humanistes. Il est, entre autres, trésorier de l'association des Anciens Combattants de l'Armée d'Afrique ayant combattus pour la France. A son tour de parole, il s'est levé pour son intervention et a déclaré :

"Je suis juif et heureux d'être présent parmis vous."

Ensuite, il a précisé qu'en qualité d'élu, il déposerai, si on le souhaitait, une motion au prochain conseil municipal pour qu'il vote une subvention à destination du peuple de Gaza. Il nous a rappelé qu'étant dans l'opposition cela ne dépendrait pas de son groupe".

Le reste du compte rendu est sur le blog:
http://lavenircestmaintenant.skyrock.com/


Que pensez-vous de cette initiative Gaëlle voire comment pouvez-vous la relayer ?

Gaëlle Lenfant 31/01/2009 14:06



Votre commentaire n'est semble-t-il pas posté au bon endroit, je ne vois pas le lien avec le droit d'amendement...
Cela dit, je ne connais pas cette personne dont le nom, si je ne m'abuse est Goniche et non Golniche.
De nombreuses initiatives ont été prises par des collectivités territoriales pour venir en aide au peuple de Gaza, voyez par exemple ici les actions engagées par le CR PACA.
Ces initiatives vont dans le bon sens. Quant à la religion de ceux qui oeuvrent dans ce sens, ce n'est pas le sujet, ou en tous cas, ça ne devrait pas l'être.



Olivier 26/01/2009 21:18

Merci pour votre réponse. Permettez-moi de partager en majorité ce que vous avez dit sur les avancées sociales créées dans les "grandes années" du socialisme.On peut toujours ergoter de ci de là...sur les oublis, par ex des Républicains espagnols coincés derrière la frontière pendant le Front Populaire...ou sur le droit de votes des femmes, une avancée de droite (de Gaulle n'était pas particulièrement de gauche, même à cette époque), mais ce que je veux dire, c'est qu'il n'y a pas d'un côté les anges et de l'autre les bêtes..d'ailleurs il n'y a qu'un pas de l'un à l'autre, voyez Doriot , ex-communiste, fondateur du PPF...Ce que je pense, c'est qu'il faut être constructif : Lang est constructif lorsqu'il vote pour la réforme de la Constitution, les sénateurs UMP le sont de même lorsqu'ils contestent le projet de loi sur le travail dominical...
Mais au fait...Vous n'avez pas vraiment répondu à ma première question !
Toujours cordialement
Olivier

Gaëlle Lenfant 28/01/2009 09:03



On peut ergoter, certainement, et pour le dire plus clairement, on peut aussi revenir sur les heures sombres de la gauche sans se cacher derrière son petit doigt. Vous en citez quelques exemples,
il y en a d'autres. Mon propos n'était pas du type axe du mal / axe du bien pour reprendre une célèbre formule. Etre constructif, oui. Mais sauriez-vous me citer une grande réforme progressiste
mise en oeuvre par la droite ?


Nous assistons aujourd'hui à un paradoxe : le mot "réforme", qui avait une connotation de progrès, d'avancée sociale, est aujourd'hui, dans les faits, synonyme de casse du droit du travail, du
système de santé, de l'éducation nationale etc. La droite conservatrice, par un tour de passe passe très réussi avouons le, arrive à passer pour progressiste. Incroyable mais vrai...


Cela dit et pour revenir à votre première question, il me semble bien y avoir répondu pourtant. Avez-vous écouté l'émission de France-Culture ?

Bien cordialement,

Gaëlle Lenfant



Olivier 26/01/2009 19:30

Explquez-moi pourquoi le PS refuse aujourd'hui ce qu'il a proposé hier (1998 JM Heyrault)et ce que Léon Blum lui-même proposait pour ne pas bloquer le parlement et alimententer
l'anti-parlementarisme primaire. ?...Expliquez-moi pourquoi la France est vue par tous les pays européens comme le pays des grèves ?
Expliquez-moi pourquoi B Obama prête serment sur la Bible sans que cela pose le moindre problème existentiel à ce grand pays démocratique ? Et surtout dites-moi quand la gauche sera constructive et adulte ? Heureusement elle a M.Valls, qu'attend-elle pour lui donner + de responsabilités : elle y gagnerait car la démocratie française ne peut exister sans une opposition forte et audible..
Bien cordialement
Un ex-socialiste déçu de 1981 et 1988
Olivier

Gaëlle Lenfant 26/01/2009 20:33


Sur votre première question : la France est la démocratie occidentale où l'opposition a le moins de pouvoir et de moyens depuis le début de la Veme République. Ailleurs, les parlementaires de
l'opposition peuvent créer et présider des commissions permanentes, des commissions d'enquête etc. Ils ont un réel pouvoir sur le suivi des dépenses etc. Chez nous, non. Je pourrais multiplier les
exemples, mais si vous voulez en savoir plus allez écouter ici Jean-Marc Ayrault, lui, proposait un équilibre entre droits et devoirs de l'opposition. Ce qui n'est pas le cas avec cette réforme ci.
Sur votre deuxième question : expliquez moi, à votre tour, pourquoi les gouvernements d'autres pays acceptent la négociation, et pourquoi est-ce que ce gouvernement prône le passage en force ?
Pourquoi refuse-t-on d'écouter les propositions des syndicats ? Et j'en reviens à votre première interrogation : pourquoi veut-on museler l'opposition ? Notre pays vit aujourd'hui une crise
démocratique profonde. Heureusement, ses citoyens ont une histoire qui leur permet, encore aujourd'hui, et malgré les énormes moyens mis en face, d'y répondre, et de continuer à faire entendre la
voix qui porte dans le monde entier : celle de la liberté, de l'égalité, de la fraternité. Car le saviez-vous ? La France est reconnue dans le monde entier pour son humanisme. Ne laissons pas
gâcher cela.
Quant à la laïcité, que vous semblez jeter d'un revers de main, le débat serait trop long pour que j'y réponde ici, dans un commentaire. Je vous dirai simplement que c'est une valeur que je
défendrai bec et ongles, parce qu'elle est garante de paix et de liberté. Vous ne semblez pas savoir exactement ce qu'elle recoupe, et je vous renvoie ici pour en connaître un peu plus. Qui sait ? Dans quelques années, les USA seront peut-être laïques, eux-aussi ? Quelle avancée ce
serait !
Et surtout... La gauche est déjà adulte, et n'a plus à prouver qu'elle a toujours su être constructive. Saviez-vous que c'est la gauche qui a permis que l'on ait des congés payés ? Saviez-vous que
sans la gauche vous n'auriez pas de sécurité sociale ? Que sans la gauche vous pourriez travailler sans limite de temps ? Sans salaire minimum ? Que la peine de mort existerait encore dans notre
pays ? La gauche, c'est encore le RMI, la CMU, les radios libres, la fête de la musique, l'instruction laïque et gratuite, le PACS, le droit à l'avortement (obtenu sous un gouvernement de droite
grâce à Simone Veil, mais avec les voix des parlementaires de gauche.... et un vaste débat), le prix unique du livre, la culture pour tous etc etc. La gauche aujourd'hui fait de nombreuses
propositions. Allez voir, informez vous, vous verrez. Heureusement, la gauche dirige aujourd'hui de nombreuses collectivités territoriales. PArce que je n'ose imaginer dans quel état serait notre
pays si l'UMP avait aussi cela à gérer...


Accueil

Qui est Gaëlle Lenfant

Contacter Gaëlle Lenfant

Gaëlle Lenfant sur Facebook

Gaëlle Lenfant sur Twitter

Démocratie pour Aix, groupe d'opposition républicaine au conseil municipal

Section socialiste d'Aix-en-Provence

Parti socialiste