30 janvier 2009 5 30 /01 /janvier /2009 10:46

Aux cotés du Planning Familial,

défendons le droit à l’information, à l’éducation à la sexualité, pour toutes et tous !

 

Vous souhaitez soutenir Le Planning Familial , signez la pétition (texte complet à l’adresse suivante).

www.planning-familial.org/petition-defense-loi-neuwirth

 

 

 





 […]

 

L’Etat doit assurer sa responsabilité nationale pour l’information, l’éducation à la sexualité, et la prévention pour toutes et tous conformément à l’article 1 de la Loi 73-639 du 11 juillet 73.

 

L’Etat ne doit pas supprimer les lieux d’écoute et de parole, mais les développer.

 

L’Etat ne doit pas supprimer les interventions collectives, mais les développer.

 

L’Etat doit donner aux associations qui assurent ces missions, les moyens aujourd’hui nécessaires, pour le développement de leurs activités et de leurs interventions.

 

 

Tous ces acquis sont récents, ces droits sont fragiles,

Nous avons lutté pour les obtenir

Luttons ensemble pour les défendre !



COMMUNIQUE DU PARTI SOCIALISTE

Depuis plus de cinquante ans, le Mouvement Français pour le Planning Familial constitue un symbole de la lutte pour le droit des femmes à disposer de leur corps.

Actions en faveur de la maîtrise de la fécondité, aides aux victimes de violences sexistes, diffusion d’informations en faveur de l’éducation sexuelle… En un demi-siècle, le planning familial s’est imposé comme un outil indispensable au service de la liberté des femmes, en France comme ailleurs dans le monde.

Aujourd’hui, la diminution programmée des aides de l’Etat destinées aux associations départementales du Planning familial représente un bien mauvais coup pour toutes celles et tous ceux qui depuis si longtemps fournissent aide, conseil et assistance aux femmes les plus fragilisées.

35 % des 70 centres du MFPF sont ainsi d’ores et déjà menacés par une baisse de crédits qui pourrait s’accentuer en 2010 et 2011, alors même que les missions du Planning familial demeurent d’une importance majeure. Quand la pratique des mutilations sexuelles menace encore aujourd’hui des milliers de fillettes, quand le taux d’IVG reste constant en France, quand chaque jour des femmes meurent victimes de violences, les subventions en direction du Planning familial devraient au contraire connaître une augmentation significative.

Le Parti socialiste s’inquiète de l’impact de décisions qui, sous couvert d’économies dérisoires, portent atteinte non seulement aux missions d’utilité publique et de prévention du Planning familial, mais plus largement aux droits des femmes.

Il comprend et approuve le sens de la pétition lancée par ce mouvement et appelle chaque citoyen à la signer pour le soutenir.

Communiqué de Sibeth NDIAYE
Secrétaire nationale à la petite enfance

Partager cet article

Repost 0
Publié par Gaëlle Lenfant
commenter cet article

commentaires

Accueil

Qui est Gaëlle Lenfant

Contacter Gaëlle Lenfant

Gaëlle Lenfant sur Facebook

Gaëlle Lenfant sur Twitter

Démocratie pour Aix, groupe d'opposition républicaine au conseil municipal

Section socialiste d'Aix-en-Provence

Parti socialiste