6 mars 2009 5 06 /03 /mars /2009 09:31

Ci-dessous, le texte de l'article que j'ai rédigé pour l'hebdo des socialistes, qui, cette semaine, a élaboré un dossier spécial droits des femmes. Un grand merci à toutes celles qui ont bien voulu y apporter leur contribution !
Je vous invite à retrouver l'intégralité de ce dossier en téléchargeant ou en feuilletant l'Hebdo ici Vous pourrez y lire un édito et une lettre ouverte aux militantes socialistes écrits par Zita Gurmaï, une interview de Maya Surduts, des articles de fonds sur le droit à disposer de son corps, sur le plafond de verre...

D'autres éléments de fonds ont été apportés lors de la préparation de ce dossier spécial, nous les retrouverons certainement dans des numéros de l'Hebdo à venir, car au Parti Socialiste nous le savons, la lutte pour les droits des femmes ne s'arrête pas au soir du 8 mars !


C’est en juin 2000 que les socialistes votaient la loi sur la parité. Depuis, le PS y est étroitement lié. Mais sommes nous vraiment un modèle d’égalité femmes-hommes ?

L’accès des femmes aux fonctions de responsabilité politique est récent. Il aura fallu du temps pour que la célèbre phrase d’Olympes de Gouges soit mise en application : « La femme a le droit de monter sur l’échafaud ; elle doit avoir également celui de monter à la Tribune. » Après tout, nous ne votons que depuis 1946… Certains pensent que le féminisme est un combat d’arrière garde. Il y a moins de femmes que d’hommes candidats ? La politique n’est pas faite pour nous, c’est peut-être génétique… Ce discours là, chaque femme qui a souhaité un jour s’investir l’a entendu. Voilà pourquoi Laurence Rossignol disait à raison qu’en laissant les choses aller à leur rythme « naturel », il faudrait encore 70 ans pour atteindre l’égalité de genre en politique. C’était en 2008. 16 fédérations souhaitaient que l’on retire le mot « féminisme » de l’article 15 de notre déclaration de principes...

Dans les exécutifs, même socialistes, la situation n'est guère enthousiasmante : 15%  seulement de maires sont des femmes dans les villes socialistes de 30000 habitants.

Nous avançons, bien sûr. L’Observatoire de la parité relève dans la synthèse élaborée suite aux législatives de 2007 qu’en matière de parité, « C'est le Parti socialiste qui y contribue le plus largement avec 48 élues sur 186, soit 25,6%. » Il ne nous reste plus que la moitié du chemin à parcourir, diront les optimistes.

Or, nous devons être la locomotive française ! Des atouts, nous en avons. Le premier, c’est Martine Aubry dont on connaît les engagements. La physionomie du secrétariat national, déjà, a changé. La parité « volontaire » n’a pas été atteinte pour les européennes, même si l’on s’en approche : 3 femmes têtes de listes sur 8 régions françaises. « Nous ferons mieux la prochaine fois » a-t-elle dit et je lui fais confiance, au vu des efforts déjà réalisés. Pour atteindre cet objectif, nous avons un deuxième formidable atout : Zita Gurmaï, secrétaire nationale aux droits des femmes, Présidente du PSE femmes, féministe combative s’il en est. L’expérience et la volonté de ces deux femmes permettront au PS de rattraper son retard, parce qu’elles sont toutes deux conscientes de la justesse de ce combat.  Aux côtés de Zita, vous pouvez compter sur ma détermination pour les aider dans leur tâche. Mais notre meilleur atout c’est vous : rejoignez nous !

Partager cet article

Repost 0
Publié par Gaëlle Lenfant
commenter cet article

commentaires

guirou olivier 10/03/2009 12:54

Bravo Gaëlle pour ton(tes) article(s) dans l'hebdo de cette semaine. Bien qu'élu "masculin" je partage tout à fait tes convictions et je déplore, par exemple, qu'à l'Agglo" nous soyons 17 vice présidents (uniquement des hommes). La présence et les conceptions féminines sur bien des sujets nous manquent souvent. je t'embrasse.
Olivier

Gaëlle Lenfant 10/03/2009 20:24


Merci, Olivier, ton soutien est important, parce que c'est ensemble, femmes et hommes, que nous ferons avancer les choses, et je suis persuadée que l'égalité femmes hommes sera une situation bien
meilleure pour tout le monde.

Avec toute mon amitié,
Gaëlle.


thierry 08/03/2009 10:55

Bonjour à vous,

Un Grand Homme du Parti Socialiste nous a quitté ce 4 Mars 2009
Le Professeur BRUNO ETIENNE est parti.
Paix à son Âme et mes condoléances à sa famille.

Accueil

Qui est Gaëlle Lenfant

Contacter Gaëlle Lenfant

Gaëlle Lenfant sur Facebook

Gaëlle Lenfant sur Twitter

Démocratie pour Aix, groupe d'opposition républicaine au conseil municipal

Section socialiste d'Aix-en-Provence

Parti socialiste