30 mai 2009 6 30 /05 /mai /2009 08:19
A ma première vision du clip de campagne de l'UMP, j'ai cru à un gros coup de fatigue. A la deuxième, j'ai réalisé que j'avais bien vu et entendu. A la troisième, ça ne m'a même pas fait rire. Ca ferait même plutôt peur. Et visiblement, je ne suis pas la seule à l'avoir ressenti comme ça.

Le principe : Xavier Bertrand, le secrétaire général de l'UMP parle, seul, debout à un bureau dont on se doute bien qu'il n'est ni à Bruxelles ni à Strasbourg, vu que Bertrand n'est en aucun cas député européen, ni même candidat. On ne le voit que quelques instants, mais on entend sa voix, c'est à dire, au vu de sa fonction, la voix de l'UMP, donc la voix de Sarkozy, tout au long du clip, mais pas vraiment en off : toutes les personnes présentes, (2/3 d'hommes...) ont la voix de Bertrand (donc la voix de l'UMP, donc la voix de Sarko...) Brrr... Dans le genre voix voie unique, pensée unique, je n'avais jamais vu mieux... Flippant.
Mais ils nous ont gardé le pire pour la fin. Les derniers mots du clip sont "Nous changerons l'Europe comme nous changeons la France" (ça, c'est presque le pire) "Car l'Europe ce n'est pas eux c'est nous" Ce n'est pas eux, c'est nous...

Pour l'UMP, c'est qui,  "eux" ? Qui est donc cet autre qui n'est pas l'Europe pour tous ces pantins parlant avec la voix de l'UMP ? Quand on sait les discours tenus actuellement par Sarkozy...

Flippant, je vous dis.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Gaëlle Lenfant
commenter cet article

commentaires

Accueil

Qui est Gaëlle Lenfant

Contacter Gaëlle Lenfant

Gaëlle Lenfant sur Facebook

Gaëlle Lenfant sur Twitter

Démocratie pour Aix, groupe d'opposition républicaine au conseil municipal

Section socialiste d'Aix-en-Provence

Parti socialiste