15 septembre 2009 2 15 /09 /septembre /2009 13:02
Le documentaire la domination masculine, dont je vous ai déjà parlé ici, a mis en place un site internet proposant des extraits du film, mais aussi certaines séquences qui ne sont pas dans le film. Ainsi, le témoignage de cet homme violent repenti.
La vidéo est à voir directement sur le site. Ci-dessous, un extrait du texte pédagogique qui l'accompagne (pour le lire intégralement, c'est ici)

J'en profite pour vous signaler que jeudi, un colloque sur "L'homme violent" est organisé par Stop violences femmes à la MMSH, à Aix, toute la journée. Renseignez-vous avant d'y aller, car je sais que l'amphi est déjà plein. Comme quoi, cette thématique est malheureusement toujours porteuse...

--------------------------------

Ce témoignage est rare à double titre.

Très peu d’hommes violents en couple se remettent en question et opèrent sur eux-mêmes un tel travail. Mais ils sont encore moins nombreux à s’exprimer et témoigner.
L’intérêt est d’entendre chez Denis toute la description bien connue du cycle de la violence conjugale dans la bouche d’un ancien agresseur. Vu de l’intérieur.

Il faut rendre hommage à cet homme qui nous permet de mieux comprendre et peut-être de faire réfléchir d’autres hommes.

Il faut savoir que la violence conjugale se perpétue dans un contexte culturel bien précis : le patriarcat. A savoir une société qui globalement considère les hommes et les femmes différemment. L’homme violent agit donc à l’intérieur de cette sphère en cohérence avec la culture ambiante.
(...)
 

Le cycle de la violence conjugale:


Généralement, la violence s’installe progressivement et de façon insidieuse. Elle peut débuter par des remarques vexantes, des insultes, une volonté de contrôler tout ce que l’autre fait. Et puis les choses s’aggravent. La violence au sein du couple, récurrente, est en fait un cycle infernal dans lequel on est enfermé. Après une accalmie, les choses se remettent en place... On distingue 4 étapes dans le cycle de la violence conjugale :
(...)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Gaëlle Lenfant
commenter cet article

commentaires

viamax 25/11/2009 10:35


Nous ne sommes pas tous égaux devant les agresseurs; indéniablement les femmes sont en effet bien plus "vulnérables". Lorsque vous prendrez le métro ce soir pour rentrer chez vous, vous verrez sans
doute aussi ces 20 ou 30 hommes qui violentent leur épouse. Verrez vous aussi, ces hommes qui subissent des violences conjugales? Et les femmes qui les le leur infligent? Quels stigmates pourraient
les identifier ?


Gaëlle Lenfant 25/11/2009 11:59


La veille que vous mettez en oeuvre est impressionnante...
J'imagine que ce n'est pas la peine que je vous réponde, votre propagande, toujours la même, est bien rodée. (nous vivons dans un monde où les femmes émasculent les hommes, nous, hommes, souffront
énormément de cela, il faut en revenir au bon vieux temps où les femmes n'avaient pas leur mot à dire, s'occupaient du foyer et laissaient les hommes gérer le reste.... etc etc)

C'est donc à mes lecteurs que je m'adresse : oui, des hommes sont tués par des femmes. Y compris en France. En France, une femme meurt tous les 2 jours 1/2 sous les coups de son conjoint. Un homme
tous les 14 jours. Dans la grande majorité des cas, les hommes tués par leur compagnes étaient violents envers celles-ci.
Les femmes sont les 1eres vistimes de violences : viols, harcèlement, violences conjugales.... il n'y a pas de comparaison d'échelle entre les violences sexistes subies par les femmes et celles
subies par les hommes.

Rassurez vous, monsieur, notre société patriarcale existe toujours bel et bien, ne vous en déplaise.

Gaëlle Lenfant

PS : inutile de répondre. J'ai laissé passer ce commentaire-ci, mais j'informe les lecteurs de ce blog que les masculinistes n'y sont pas bienvenus, leur idéologie étant trop grave à mes yeux pour
y avoir droit de cité. (Pour les personnes qui ne comprendraient pas cette décision et craindraient la censure : je vous invite à vous renseigner plus avant sur les messages de haine que font
passer ces gens, par ailleurs très proches de l'extreme droite)


Accueil

Qui est Gaëlle Lenfant

Contacter Gaëlle Lenfant

Gaëlle Lenfant sur Facebook

Gaëlle Lenfant sur Twitter

Démocratie pour Aix, groupe d'opposition républicaine au conseil municipal

Section socialiste d'Aix-en-Provence

Parti socialiste