4 mai 2012 5 04 /05 /mai /2012 19:23

 

Madame la députée-maire,
Très chère Maryse,

Aristote disait que le doute est le début de la sagesse. En adressant aujourd'hui votre lettre aux Aixois vous auriez pu vous en inspirer.

À l'avant-veille d'un scrutin si important pour la France, il est normal de sentir le stress monter tant cette campagne est porteuse d'espoir. Je conçois parfaitement qu'à droite aussi, vous souhaitez voir votre candidat l'emporter. Néanmoins, quand on est un-e responsable politique, il est conseillé de songer aux conséquences de chacun de ses actes, de ses paroles, de ses écrits. Cette lettre ne porte ni sagesse, ni calme, ni, surtout, le rassemblement pourtant prôné, au moins dans les mots, par le candidat Sarkozy.
Et non, la France ne disparaîtra pas si demain François Hollande est élu président de la République. S'il est de la liberté de chacun de faire campagne pour rassembler un maximum de voix et l'emporter, c'est aussi un devoir que de respecter les règles de la démocratie. La violence, physique ou verbale, n'a pas lieu d'être, et surtout pas maintenant. 

Je crois que tous les démocrates, respectueux de notre République, veulent que ce scrutin se déroule dans les meilleures conditions possibles. C'est pourquoi je lance un appel au calme, aux respect des uns comme des autres.
Quel que soit le vainqueur de ce scrutin - et je souhaite de toutes mes forces que François Hollande l'emporte - il faut que le résultat paraisse dans la sérénité.

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Gaëlle Lenfant
commenter cet article

commentaires

Accueil

Qui est Gaëlle Lenfant

Contacter Gaëlle Lenfant

Gaëlle Lenfant sur Facebook

Gaëlle Lenfant sur Twitter

Démocratie pour Aix, groupe d'opposition républicaine au conseil municipal

Section socialiste d'Aix-en-Provence

Parti socialiste