14 mai 2012 1 14 /05 /mai /2012 06:30

Je participais samedi à la cérémonie de commémoration de l’abolition de l’esclavage. De ce moment de souvenir et d’émotion, je veux retenir deux leçons : tout d’abord l’infamie auquel on finit toujours par arriver lorsqu’on cesse de voir en l’autre un être humain et qu’on ne perçoit plus que l’étranger. Ensuite, que rien n’est immuable et que c’est le combat politique qui permet de changer les choses.

Des leçons d’histoire ? Pas seulement, comme le démontre l’actualité récente.

Il y a quelques jours, on expulsait encore une fois des familles entières des terrains qu’elles occupaient à Luynes, les condamnant à une misère et une précarité toujours plus grandes, parce qu’on ne voit plus en ces familles qu’un étranger nuisible, parce que, nous dit-on, « s’il y avait une bonne solution, ça se saurait ». Hier, la candidate UMP dans la 14e circonscription déclarait « les valeurs qu'a Marine Le Pen, je les ai toujours défendues ». Mais de quelles valeurs parle-t-elle ? La « préférence nationale » ? La désignation des immigrés comme source de tous nos maux ?

« Vainement aurions-nous proclamé la liberté et l'égalité, s'il reste sur le territoire de la République un seul homme qui ne soit pas libre comme l'air qu'il respire, s'il existe encore un esclave ! », c’est ce que déclarait Jean-François Delacroix à l’Assemblée nationale lorsque l’on y débattait de l’abolition de l’esclavage en 1794. Aujourd’hui, le terrain n’est heureusement plus celui de l’esclavage. Mais le combat pour la liberté et l’égalité demeure.

En tant que femme politique, je ne considère pas que mon rôle est de constater « qu’il n’y a pas de solution » ou, encore moins, de reprendre à mon compte les propositions les plus infamantes dans l’espoir de glaner quelques voix. Bien au contraire, je crois que les injustices ne sont pas immuables, je crois que la responsabilité d’une élue est de convaincre ses concitoyens que l’égalité et la dignité humaine doivent être au cœur de l’action publique. Voilà les bases de mon engagement.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Gaëlle Lenfant - dans Mes convictions
commenter cet article

commentaires

Accueil

Qui est Gaëlle Lenfant

Contacter Gaëlle Lenfant

Gaëlle Lenfant sur Facebook

Gaëlle Lenfant sur Twitter

Démocratie pour Aix, groupe d'opposition républicaine au conseil municipal

Section socialiste d'Aix-en-Provence

Parti socialiste