18 novembre 2011 5 18 /11 /novembre /2011 12:36

Jeudi, je représentais la Région devant le Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD) de Marseille. Le CLSPD est une instance d’échanges entre les différents acteurs de la sécurité sur le territoire : le Préfet de Police de Marseille, les services de l’État, le Conseil général, la Communauté urbaine, la Ville, les Mairies d’arrondissement et certaines associations.

Dans mon intervention, j’ai souligné le rôle particulier de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur en matière de sécurité : c’est la seule région de France à participer aux Contrats locaux de sécurité et à avoir intégré un volet « justice » au Contrat de Projets État-Région. En effet, la majorité de gauche au Conseil régional souhaite se positionner dans une logique d’ensemble de l’aménagement du territoire et sur les problématiques des cohésion sociale, dont fait partie la sécurité. Ce sont la petite et la moyenne délinquance, l’insécurité du quotidien, qui gangrènent le « vivre ensemble » : au-delà des décisions de justice, je suis convaincue qu’il faut mobiliser des moyens au service de la prévention et de l’éducation.

La Région PACA a ainsi initié un certain nombre d’actions, notamment un plan régional de sûreté dans les transports et des actions de proximité autour de médiation sociale ou de la violence et le sport.

J’ai également voulu revenir sur la stigmatisation dont les Roms ont été victimes cette année. En tant qu’élue de la République et, plus simplement, en tant que citoyenne, j’ai très mal vécu cette volonté d’opposer les populations entre elle. Notre responsabilité n’est pas d’attiser les haines mais bien de rechercher des solutions à des problèmes complexes : je suis attachée à ce que ces problèmes soient débattus publiquement, sereinement et sans instrumentalisation politicienne. C’est pourquoi j’ai été à l’origine, avec la Région PACA, d’une convention de partenariat avec le secteur associatif sur les problématiques Roms.

Une politique de sécurité ne peut avoir de sens, et d'effets profonds et durables, si on ne se soucie pas fortement de prévention, d'éducation, de lien social.

Téléchargez l'intégralité de mon discours devant le CLSPD de Marseille.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Gaëlle Lenfant - dans En action
commenter cet article

commentaires

Accueil

Qui est Gaëlle Lenfant

Contacter Gaëlle Lenfant

Gaëlle Lenfant sur Facebook

Gaëlle Lenfant sur Twitter

Démocratie pour Aix, groupe d'opposition républicaine au conseil municipal

Section socialiste d'Aix-en-Provence

Parti socialiste