19 octobre 2009 1 19 /10 /octobre /2009 12:28

La commission nationale droits des femmes termine sa réunion à Solférino : en route pour la manif !


Dans le métro...


Arrivée de Martine Aubry, avec Anne Hidalgo, Benoît Hamon, David Assouline et François Lamy


Benoît et Sylvie en grande discussion


De gauche à droite : Zita Gurmaï, moi même, Martine Aubry, Anne Hidalgo


Et en continuant, à côté d'Anne Hidalgo Marie-Georges Buffet, Jean-Luc Mélenchon. Etaient également présents : Olivier Besancenot, Arlette Laguiller, ainsi que les leaders syndicaux, asociatifs... 103 organisations appelaient à cette manifestation !
(Au second plan, David Assouline et François Lamy qui me déconcentrent...)


Dans le cortège PS, avec Christine Rimbault, Jean-Paul Huchon et Anne Hidalgo


Christine Rimbault, (secrétaire fédérale droits des femmes à Paris, déléguée nationale, une énergie à toute épreuve !) déploie la banderole !


Lunise Marquis, l'une des nombreuses élues dans le cortège
A l'arrière plan, Benoît Hamon lit scrupuleusement le n°2 d'Osez le féminisme


Marie Moinard auteure de "Et en chemin elle rencontre..." était aussi dans le cortège.



Claire Schmitt (qui abat un boulot de dingue à Solfé) et Bruno Lapeyre (militant, photographe, maquettiste d'EgalitéE...), légèrement trempés par la tempête minute, mais heureux de manifester ;-)
(Cette photo ci a été prise par Andrea Fuchs)


Andrea Fuchs (déléguée égalité femmes-hommes sur Paris, et entre autres toujours à l'affut d'une superbe photo :-))
(cette photo ci est de Bruno Lapeyre)

Merci à nos deux photographes, Andrea et Bruno


Communiqué du Collectif National pour les Droits des Femmes :

Nous étions ce samedi 17 octobre 15 000 à manifester à Paris pour une réelle égalité femmes hommes à l'appel du Collectif national pour les Droits des Femmes et de Femmes solidaires.
15 000 venant de toute la France : Amiens, Avignon,Bayonne, Bordeaux, Brest, Caen, Lille, Lyon, Marseille, Nantes, Orléans, Perpignan, Saint Brieuc,  Saint Nazaire,Toulouse, région parisienne.

15 000 qui manifestaient à l'appel de 103 associations, syndicats et partis politiques de gauche et d'extrême gauche. La manifestation, qui un moment a bravé une pluie battante, était combattive, vive et colorée.


15 000 pour s'élever, sous prétexte de restructuration hospitalière, contre la fermeture de Centres d'Interruption Volontaire de Grossesse (CIVG) : 3 en région parisienne : Tenon, Broussais,  à Paris et Jean Rostand dans le Val de Marne.

15 000 pour exiger le maintien des huit trimestres de "bonification" pour les mères qui ne sont qu'une mince réparation pour les carrières tronquées et raccourcies par des arrêts dans le but d'élever des enfants.  


15 000 aussi pour revendiquer une loi cadre contre les violences faites aux femmes à l'heure où la "Mission d'évaluation de la politique de prévention et de lutte contre les violences faites aux femmes", composée de 30 députéEs a rendu son rapport.


15 000 pour exprimer notre refus de tous les intégrismes religieux et crier bien fort notre solidarité internationale avec les femmes en lutte dans le monde entier.


15 000 en fait pour réaffirmer notre défense résolue de tous les droits des femmes dans une période de régression sociale et d'attaques sans précédent et tous azimuts de la part du pouvoir.

La crise économique et sociale ne doit pas être une occasion de rendre encore plus invisibles les inégalités de tous types qui pèsent sur les femmes.

Le combat pour la "diversité" ne doit pas être non plus l'occasion de réduire les femmes à une "catégorie" de discriminés comme d'autres, alors que nous sommes la moitié de l'humanité et que notre combat est un combat transversal.

Dans une rentrée politique  pour le moins morose, nous nous félicitons d'avoir réuni 15 000 personnes et ainsi contribué à la convergence des luttes.

Nous saurons évidemment rebondir après ce 17 octobre pour que notre voix reste entendue.  Le 25 novembre, journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes n'est pas loin !

Nous tenons à remercier chaleureusement toutes les associations, les syndicats et les partis avec lesquel-le-s  nous avons préparé la mobilisation

Le Collectif national pour les Droits des Femmes

Partager cet article

Repost 0
Publié par Gaëlle Lenfant
commenter cet article

commentaires

Accueil

Qui est Gaëlle Lenfant

Contacter Gaëlle Lenfant

Gaëlle Lenfant sur Facebook

Gaëlle Lenfant sur Twitter

Démocratie pour Aix, groupe d'opposition républicaine au conseil municipal

Section socialiste d'Aix-en-Provence

Parti socialiste