18 février 2014 2 18 /02 /février /2014 21:45

Hier soir, je participais au plateau participatif d'Anonymal où je représentais Édouard Baldo.

Pendant le débat, Sophie Joissains a martelé sans rire que si la police municipale n'intervenait pas au Jas-de-Bouffan c'est que seule la police nationale y était autorisée. C'est un mensonge éhonté : la loi autorise bien la police municipale à intervenir dans les zones urbaines sensibles !

Si la majorité Joissains l'avait voulu, elle aurait pu revoir l'accord avec la police nationale pour enfin assurer une présence forte de la police municipale dans nos quartiers et notamment sur le Jas, qui compte pas moins de 30 000 habitants que Maryse Joissains n'a cessé d'ignorer.

La loi de 2007 donne au maire de larges pouvoirs en matière de sécurité et prévention : demain en élisant Édouard Baldo, les Aixoises et les Aixois auront enfin un maire qui assume ses responsabilités et ne se défausse pas par le mensonge.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Gaëlle Lenfant - dans Mes convictions
commenter cet article

commentaires

Accueil

Qui est Gaëlle Lenfant

Contacter Gaëlle Lenfant

Gaëlle Lenfant sur Facebook

Gaëlle Lenfant sur Twitter

Démocratie pour Aix, groupe d'opposition républicaine au conseil municipal

Section socialiste d'Aix-en-Provence

Parti socialiste