30 mars 2015 1 30 /03 /mars /2015 05:45

Je salue la victoire des deux binômes républicains sur Aix-en-Provence.

Dans ce deuxième tour, la gauche n'avait plus de représentants. Le Parti socialiste, le Partit occitan, le groupe d'opposition municipale « Démocratie pour Aix » et de nombreux élu-e-s et militant-e-s ont appelé très clairement à voter pour ces binômes. C'était une décision responsable mais aussi courageuse, au vu notamment de déclarations de certaines personnalités de droite appelant à un "ni-ni" brisant le pacte républicain.

Les électrices et les électeurs nous ont rejoints dans cette responsabilité républicaine et je m'en réjouis.

La gauche doit maintenant travailler à son rassemblement. Organisations politiques, militant-e-s, sympathisant-e-s, élu-e-s doivent ensemble se donner les outils pour réussir. Nous l'avons vu, lorsque nous sommes en capacité de dépasser nos divergences et parfois nos clivages artificiels, alors nous sommes en situation de ramener la confiance des électeurs. Allons chercher cette confiance, non pas avec de simples promesses, mais avec des actes, sur les engagements que nous devons prendre ensemble comme sur les méthodes de construction de ce rassemblement qui passent forcément par la citoyenneté active.

Comme élue socialiste, chacune de mes journées est consacrée à améliorer la vie des gens. Comme militante, je veux permettre à celles et ceux qui partagent ces valeurs progressistes de continuer de les porter. Je ferai tout mon possible pour permettre ce rassemblement de la gauche, dès les premiers tours, qui, seul, permettra les victoires futures.

Repost 0
Publié par Gaëlle Lenfant - dans élections tribune
commenter cet article
24 mars 2015 2 24 /03 /mars /2015 12:17
Le groupe d’opposition municipale « Démocratie pour Aix » en  appelle au front républicain

Communiqué de presse :

Le groupe d'opposition municipale « Démocratie pour Aix » prend acte des résultats décevants du premier tour des départementales.

Cette défaite, qui interroge tous les démocrates, leurs formations, doit nous amener à élargir le rassemblement de la gauche et des écologistes.

Dimanche prochain seuls deux bulletins seront à disposition des électrices et électeurs dans ces deux cantons. C'est en restant pleinement mobilisés sur notre opposition aux politiques menées localement mais sans aucune hésitation, que nous appelons à faire barrage à l’extrémisme en utilisant le seul bulletin à notre disposition, celui de la droite républicaine.

> Site internet du groupe « Démocratie pour Aix »

Repost 0
18 mars 2015 3 18 /03 /mars /2015 17:17

Jeudi, les candidat·e·s socialistes dans le canton d'Aix-en-Provence 1, Éliane Édino et Régis Delalande, vous invitent à « apéritif républicain » :

Jeudi 19 mars à 19h
Bar le Tourbillon, 14 Allée Georges Peretti 13100 Aix-en-Provence

> Consultez les propositions et l'agenda militant sur le site delalande-edino-2015.com

Canton Aix-Nord : « Apéritif républicain » jeudi 19 mars
Repost 0
Publié par Gaëlle Lenfant - dans action Aix-en-Provence élections
commenter cet article
17 mars 2015 2 17 /03 /mars /2015 14:42
Canton Aix-Sud : le vote utile, c'est le vote du Rassemblement !

 

Les 22 et 29 mars prochains auront lieu les élections départementales. Une élection particulièrement importante, car le Conseil départemental a en charge des compétences fortes en matière d’action sociale, de qualité de vie et de transports.

Le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône est à gauche depuis plus de 30 ans. Il n’est pas envisageable de laisser la droite et ses politiques publiques anti-sociales gérer ce département. Il n’est pas envisageable de laisser l’extrême droite imposer ses politiques anti-républicaines dans nos cantons. Il est de notre responsabilité d’empêcher un deuxième tour UMP/FN.

L’abstention et la dispersion au premier tour sont les deux dangers à éviter sur notre canton Aix-en-Provence-2 Sud.

Pour cela, le Parti socialiste, les écologistes et les communistes appellent ensemble à voter pour une candidature unique.

Chacun doit être mobilisé dès le 1er tour, ce dimanche 22 mars, pour voter et faire voter en faveur du seul Rassemblement de gauche : Dorian Hispa et Anne Mesliand !

Le vote utile, c’est le vote du Rassemblement !

Canton Aix-Sud : le vote utile, c'est le vote du Rassemblement !
Repost 0
16 mars 2015 1 16 /03 /mars /2015 16:47

Une fois n'est pas coutume… un peu de science sur ce blog !

Vous le savez peut-être : vendredi matin, une éclipse solaire partielle sera visible dans notre région !

Vendredi de 9h à midi, le planétarium Peiresc d'Aix-en-Provence mettra en place différents outils pour observer ce phénomène astronomique. Attention : des lunettes spéciales sont indispensables car l'observation directe du soleil peut être cause de cécité ! Le planétarium vendra des lunettes appropriées pour 1 €.

> Télécharger le guide de l'éclipse du planétarium Peiresc.

Repost 0
Publié par Gaëlle Lenfant - dans science
commenter cet article
13 mars 2015 5 13 /03 /mars /2015 14:48

Comment atteindre l’égalité réelle et modifier des mécanismes séculaires de domination masculine ? Quelle peut être la place des hommes dans les combats pour les droits des femmes ? Que signifie être un homme pro-féministe ?

Je vous invite à une rencontre/ débat mardi 17 mars avec Patric Jean, cinéaste, réalisateur de La domination masculine et porte-parole du réseau « Zéro Macho », pour parler de l’égalité femmes-hommes.

Stéréotypes de genre, violences contre les femmes, machisme, marchandisation du corps des femmes : Patric Jean explicite les mécanismes de la domination masculine et propose un chemin vers l’égalité femmes-hommes avec une prise de conscience nécessaire des hommes dans le mouvement féministe. C’est autour de cette réflexion que le collectif « Zéro Macho » s’articule : être un homme pro-féministe, vouloir l’égalité réelle, c’est remettre en question les schémas de domination masculine si ancrés dans nos sociétés et contribuer ainsi à faire avancer les combats féministes aux côtés des femmes.

Mardi 17 mars : rencontre-débat avec Patric Jean
Repost 0
Publié par Gaëlle Lenfant - dans action droits des femmes
commenter cet article
20 février 2015 5 20 /02 /février /2015 13:58

Ce matin, le président Michel Vauzelle a ouvert l'assemblée plénière du conseil régional par une déclaration liminaire sur l'après Charlie. Trois jeunes élu·e·s du conseil régional des jeunes l'accompagnait. Ils n'avaient malheureusement pas le droit de lire leur texte (seul·e·s les élu·e·s républicains peuvent en effet s'exprimer en assemblée plénière) mais leur texte a été distribué à tous et toutes, majorité comme opposition. Ce texte est remarquable de réflexion, mais aussi de propositions : vous pouvez le télécharger ci-dessous.

Par ailleurs, ma collègue d'EÉLV Aïcha Sif et moi-même avons proposé au conseil régional d'adopter la motion suivante sur les valeurs que notre région entend porter :

Terre d'égalité républicaine, la région Provence-Alpes-Côte d'Azur réaffirme ses valeurs de tolérance et de respect

Sur le territoire de Provence-Alpes-Côte d'Azur, la citoyenneté et la ‘res publica’ sont des concepts multiséculaires. Issus de l'Antiquité, réinventés par les Lumières et la Révolution, mis en pratique par la République, ils sont le fondement de notre région.
À cela s'ajoute notre histoire : Provence-Alpes-Côte d'Azur est une terre d'échanges et d'immigrations. Notre histoire, notre culture, la toponymie et l'économie de notre région portent l'empreinte indélébile de toutes celles et ceux qui se sont installé·e·s ici, amenant avec eux la mémoire et l'empreinte de leurs origines. Les apports de ces immigrations sont multiples et ont forgé notre identité, par essence ouverte.

Alors que le conseil régional se réunit pour la première fois en assemblée plénière depuis les tragiques évènements de début janvier qui ont ému et indigné des millions de citoyennes et citoyens, la Région
• condamne fermement ces attentats ;
• réaffirme solennellement son attachement à son identité ouverte et républicaine ;
• affirme plus que jamais sa volonté de lutter contre les fondamentalismes, les extrémismes, la tentation de désigner des boucs émissaires et les violences qui agitent parfois jusqu'aux établissements scolaires de notre région, menacent le vivre ensemble et sapent les fondements de la démocratie et de la République.

Nous entendons faire vivre les valeurs qui rassemblent : la liberté, l'égalité et notamment l'égalité entre femmes ct hommes, la fraternité, la laïcité indétachable de la liberté de conscience. Nous voulons lutter contre le terreau sur lequel se développent les inégalités, l'exclusion, sources des dérives, qu'elles soient maffieuses ou politiques.

Depuis plusieurs années, la Région mène une politique emprunte des valeurs qu'elle entend défendre, pour l'éducation à la citoyenneté et au vivre ensemble :
• soutien à la mixité sociale et générationnelle : rénovation urbaine, respect de la loi SRU, guerre au mal-logement ;
• accès à la culture (Pass Culture), au sport, à la gratuité des livres et du matériel d'apprentissage, à la mobilité (carte Zou), à la santé et la contraception (Pass Santé +, Maisons régionales de santé, « Mieux manger au lycée ») ;
• lutte contre les discriminations ;
• soutien aux associations et structures oeuvrant pour l'égalité des droits, contre les violences et les discriminations ;
• promotion de l'égalité entre femmes et hommes (charte européenne pour l'égalité).

La région Provence-Alpes-Côte d'Azur souhaite que l'ensemble de ses jeunes puissent garder confiance dans leur avenir et dans la République garante du vivre ensemble. Ainsi, le conseil régional, réuni en assemblée plénière le 20 février 2015 décide de :
• valoriser son soutien aux mouvements d'éducation populaire et aux médias citoyens, garants de la vitalité démocratique auprès de tous les publics et sur tous nos territoires ;
• soutenir les initiatives d'éducation à la citoyenneté, à la laïcité et aux valeurs de la République, rendre plus lisibles l'ensemble des dispositifs existants et encourager toute personne œuvrant auprès des jeunes à les utiliser, notament les proviseurs des lycées et les responsables en charge de la formation et de l'accompagnement des jeunes.

La région tient à réaffirmer son territoire comme carrefour culturel et démocratique ouvert sur l'Europe et la Méditerranée. Cc modèle multiculturel, c'est tous ensemble que nous devons, dans un élan de responsabilité, l'assumer fièrement et le consolider. Provence-Alpes-Côte-D'azur peut et doit, aujourd'hui plus que jamais, devenir le fleuron de l'intelligence collective et d'une démocratie revitalisée.

Texte distribué aux conseiller·e·s régionaux·ales par les élu·e·s du conseil régional des jeunes.

Repost 0
Publié par Gaëlle Lenfant - dans région terrorisme jeunes
commenter cet article
11 février 2015 3 11 /02 /février /2015 15:34
Élections départementales : faire gagner la gauche à Aix-en-Provence

Les 22 et 29 mars prochains, nous voterons pour les élections départementales.

Avec la réforme adoptée par la gauche en 2013, il y aura deux nouveautés lors de ces élections : le conseil départemental (nouveau nom du conseil général) sera renouvelé intégralement et, grâce au scrutin binominal, il sera enfin paritaire.

Comme je le soulignais avec Hervé Guerrera en décembre, ces élections départementales sont importantes. Notre département est menacé par des dérives clientélistes et extrémistes. Les crises, économique, sociale et écologique, sont instrumentalisées par les discours démagogiques d’une extrême-droite trop souvent imitée par la droite. Face à cette situation, j'avais souhaité que les forces de gauche puissent se présenter unies dès le premier dans les cantons d'Aix-en-Provence. Ce ne sera malheureusement pas le cas et je le regrette.

Il n'est toutefois pas trop tard pour garder notre département à gauche. Dans le canton d'Aix-en-Provence-1 (nord-est de la ville), je soutiens naturellement la candidature socialiste de Régis Delalande et Éliane Édino (avec en suppléant·e·s Fatiha Arama et Pierre Olivier Salles).

Dans le canton d'Aix-en-Provence-2 (ouest et centre), où j'habite et où aucun binôme n'a reçu l'investiture officielle du PS, j'apporte mon soutien à Anne Mesliand et Dorian Hispa (Front de gauche / EÉLV). Je connais bien Anne Mesliand, avec qui je travaille au sein de la majorité de gauche du Conseil régional : je sais qu'avec Dorian Hispa au conseil départemental, ils défendront les intérêts de nos quartiers et apporteront à notre canton le renouveau dont il a besoin.

Repost 0
11 février 2015 3 11 /02 /février /2015 15:15
Conseils citoyens et conseils de quartiers

L'égalité entre les territoires est un enjeu majeur au cœur de la réforme de la politique de la ville proposée par le gouvernement et adoptée par le Parlement en 2014. Dans le cadre de cette réforme, de nouveaux « contrats de ville » sont en cours d'élaboration à Aix et dans le pays d'Aix : ils auront une incidence directe sur les quartiers populaires de notre ville.

La loi prévoit que ce processus soit fondé sur la consultation directe avec les habitantes et les habitants, les associations et les forces vives de nos quartiers par la création de « conseils citoyens ». En effet, conforter les dynamiques citoyennes, s'appuyer sur des constats partagés et l'expertise locale sont les conditions nécessaires pour que la politique de la ville tienne enfin ses promesses d'égalité.

À Aix-en-Provence, au moment où la majorité Joissains est obligée légalement de mettre en place la concertation dans les quartiers dits « politique de la ville », elle choisit étrangement de mettre en place — en les dénaturant complètement — les conseils de quartiers (obligatoires depuis... 2002 !). Rebaptisés « Assemblées participatives de proximité », ces derniers (qui seront mis en place dans tous les quartiers cette fois) ne seront en fait que des grands messes annuelles réservées à quelques uns. Les élu·e·s du groupe d'opposition républicaine « Démocratie pour Aix » n'ont pas soutenu ce dispositif car nous pensons urgent de véritablement donner la parole aux citoyennes et citoyens.

Mais là où la municipalité fait défaut, nous entendons nous mobiliser et vous proposons un temps d'échange ouvert à tous et toutes avec un double objectif :

  • Faire circuler l'information sur le cadre légal et les avancées prévues par la réforme de la politique de la ville.
  • Co-construire avec nous des contre-propositions pour une politique de la ville plus inclusive

Nous vous donnons rendez-vous le :

Mercredi 18 février, de 18h à 20h
20, rue du Puit
s Neuf

Repost 0
29 janvier 2015 4 29 /01 /janvier /2015 13:57

Jeudi 5 février, les militant·e·s socialistes de la région PACA désigneront leur tête de liste pour les élections régionales de décembre. Trois candidat·e·s se présentent à ce scrutin interne : je les connais tous très bien et reconnais à chacun·e d’eux des valeurs, des compétences, une légitimité indiscutables.

J’ai échangé avec chacun·e et leur ai dit à tous combien il me semblait essentiel que, quel que soit le résultat du vote, ils jouent un rôle de première importance dans cette élection cruciale pour notre région.

Mais il nous faut bien choisir et, depuis que Michel Vauzelle – qui aurait eu une légitimité incontestée s’il avait souhaité se représenter – a annoncé son souhait de ne pas briguer un quatrième mandat, mon choix est fait : le 5 février, je voterai pour Christophe Castaner.

Je connais bien Christophe. Lorsque j’ai été élue conseillère régionale puis nommée vice-présidente par Michel Vauzelle, il faisait lui-même partie de l’exécutif, en charge du développement économique, de l’emploi, de la recherche et de l’enseignement supérieur. Il a montré à ce poste stratégique non seulement qu’il maitrisait parfaitement les enjeux régionaux mais aussi qu’il disposait d’une capacité de travail et d’une volonté de rassemblement permettant de dépasser les clivages.

Christophe est aussi un socialiste de valeurs : attaché à notre parti, je sais qu’il en défendra les idées et les projets. Il saura faire vivre les débats utiles et prendre les décisions en responsabilité.

En décembre, nous nous présenterons aux électrices et électeurs avec un bon bilan : depuis 1998, la majorité de gauche unie, sous la présidence de Michel Vauzelle, a prouvé que l’on pouvait mener des politiques de gauche fortes qui améliorent concrètement le quotidien, favorisent le développement économique et pensent aux générations futures. Mais nous devons maintenant penser un nouveau projet régional. Christophe a déjà réfléchi aux grandes lignes de ce projet et en dessine les contours essentiels.

La campagne régionale sera une campagne difficile face à la droite et à l’extrême droite : la victoire ne nous sera pas amenée sur un plateau. Nous avons besoin d’une tête de liste battante, expérimentée et rassembleuse, qui connaisse le vaste territoire de Provence-Alpes- Côte d’Azur et en maitrise les problématiques. Élu député en 2012, réélu maire de Forcalquier en 2014, Christophe Castaner a prouvé qu’il avait ces qualités.

Sans hésitation ni ambigüité, jeudi 5 février je voterai et appelle à voter Christophe Castaner.

> Mercredi 4 février à 19h : réunion de présentation des candidat·e·s
à la Fédération socialiste des Bouches-du-Rhône - 58, rue Montgrand 13006 Marseille

 

Repost 0

Accueil

Qui est Gaëlle Lenfant

Contacter Gaëlle Lenfant

Gaëlle Lenfant sur Facebook

Gaëlle Lenfant sur Twitter

Démocratie pour Aix, groupe d'opposition républicaine au conseil municipal

Section socialiste d'Aix-en-Provence

Parti socialiste