30 mars 2017 4 30 /03 /mars /2017 09:52

Dans cette présidentielle rien ne nous aura été épargné. Quand je dis nous, je parle de la gauche. Les affaires Fillon ou Le Pen prennent la place sur les projets et la vision du pays que devraient pouvoir exprimer les candidats. Du coup, une bulle monte sans jamais exploser : Macron peut bien être creux au possible — il est l'exacte illustration de ce qui fait monter l'extrême droite avec un ni-ni qui m'attriste autant qu'il m'effraie — il monte. Valls dit aujourd'hui que si Fillon gagne il faudra bien négocier avec la droite républicaine. On en est donc là. 
Et nous, à gauche, incapables de nous entendre. De nous parler, même. Alors que nous aurions pu. Tant de grandes choses nous attendaient… tant de progrès pour le pays. Tant de vies changées. Mais non. Il faut en prendre acte.

Alors dans ce contexte, certain·e·s pourraient se décourager. D'autres se tourner au 1er tour vers un candidat qu'ils ne cautionnent pas. D'autres encore ne pas aller voter. Se lamenter. Crier dans le vide. Se tourner vers Le Pen parce que la sérénade de l'anti-système, si si, ça marche.

Eh bien moi je vais vous dire : Benoît Hamon est mon candidat. Il est celui qui porte les idées, les projets, les valeurs du PS. Il est celui qui sera un président de la République historique parce qu'enfin nous changerons de siècle. Il est celui, encore, avec qui j'ai travaillé comme secrétaire nationale du PS, que je connais personnellement, que je sais honnête, humain, brillant, plein d'empathie et d'humour aussi. Je connais ses convictions, sa grandeur d'âme, sa conscience politique, son engagement. 

Oui, le moment est difficile. Mais c'est dans ces moments là que l'on peut savoir qui l'on est vraiment. Qui êtes-vous ?

Moi, je suis une combattante. J'ai le socialisme au fond des tripes et je me battrai, chaque jour, chaque minute, pour vous convaincre que nous avons une chance historique d'élire un président de la République hors norme, qui nous mènera très loin.

Je n'ai aucun doute sur mon vote des 23 avril et 7 mai prochain. Je n'ai aucun doute et je sais que nous sommes des millions à sentir la justesse de ce vote. Alors disons le. Montrons le. Soyons tous et toutes des combattant·e·s. Et le futur sera enfin désirable.

Repost 0
Publié par Gaëlle Lenfant - dans politique nationale élections
commenter cet article
17 janvier 2017 2 17 /01 /janvier /2017 11:01

En 2012, j’avais viré en tête du 1er tour. Dans cette circonscription particulièrement marquée à droite, où François Hollande n’avait obtenu que 43% des voix, nous n’avions perdu l’élection qu’à quelques centaines de suffrages, à la surprise générale. Depuis, sur ce territoire, la droite comme la gauche n’ont cessé de perdre des voix et l’extrême droite d’en gagner. 

En 2017, nous avons une responsabilité : faire vivre nos idéaux

Pour cela, nous devons nous donner les moyens de la victoire. Pourtant, je constate que les candidatures de gauche se multiplient : hormis la mienne, étiquetée Parti socialiste, le Parti communiste, le Parti de gauche, le Parti radical de gauche et une candidate sans étiquette se sont déjà déclaré·e·s. EELV ne saurait tarder. Quant aux soutiens d’Emmanuel Macron, j’entends dire qu’ils auraient plusieurs candidat·e·s potentiel·le·s.

Il est temps de savoir ce que nous voulons vraiment : rester sur les méthodes du passé qui ont fait tant de mal à la gauche en nous tournant le dos les uns les autres, sans discussion possible parce qu’il s’agit d’une élection nationale et que « ce sont les partis qui décident, nous, localement on est désolés mais on ne peut rien faire » ou bien changer notre regard. Nous voir. Discuter. Mettre en balance ce qui nous rassemble sur ce territoire par rapport à ce qui nous divise. Et faire en sorte de ne pas apporter l’élection sur un plateau à la droite ou à l’extrême droite. Ne nous berçons pas d’illusions : dans cette configuration de candidatures multiples, la gauche sera atomisée dès le premier tour. 

Derrière ces candidatures se cache parfois la volonté de voir disparaitre le Parti socialiste. Alors qu’en réalité nous construisons notre disparition collective. La disparition de la gauche. De nos idéaux, de nos valeurs, de nos combats, de ceux de nos anciens. Nous avons oublié pourquoi nous faisons de la politique. Nous préférons voir gagner ceux qui portent des idées qui vont à l’encontre des nôtres, voire même des idées qui nous répugnent, seulement parce que nous sommes incapables de voir que nos convergences sont plus fortes que nos divergences. Comment pouvons-nous donner envie aux gens de gauche de voter si nous ne sommes pas capables de nous montrer responsables vis-à-vis d’eux ? 

En nous divisant, nous nous perdons nous-mêmes

Face à ce constat, j’en appelle solennellement à une réunion de l’ensemble des partis, courants, personnes et personnalités concernés. Ensemble, mettons sur la table ce que nous voulons vraiment. Ensemble construisons nos candidatures, dans le respect de chaque tendance, de chaque parti, mais sans oublier le principal : mieux vaut gagner ensemble que de tout perdre seul.

Repost 0
13 décembre 2015 7 13 /12 /décembre /2015 22:12

Ce soir je suis soulagée. Soulagée parce que ni ici ni ailleurs l'extrême droite ne dirigera de régions. Soulagée parce que la république l'emporte. Soulagée parce que notre sacrifice n'aura pas été vain.
Et ce soir, je suis aussi fière. Fière d'appartenir à ce peuple de gauche qui, malgré toutes les difficultés et les efforts que cela demande n'a pas hésité à faire barrage à l'extrémisme, aux racismes, au populisme en votant ici pour Mr Estrosi, lui permettant de battre ce soir le FN.
Fière aussi parce que nous avons fait une belle campagne, portée par un bilan extraordinaire. J'ai passé 6 ans, comme vice-présidente de cette Région à construire des politiques publiques avec des gens formidables. 6 ans durant lesquels nous avons mis en place le pass contraception, formé et qualifié des médiateurs sociaux qui travaillent aux abord des lycées et dans les TER, valorisé cette belle convention Justice-Région, créé un Observatoire régional de la délinquance et des contextes sociaux, travaillé avec les centres sociaux et des centaines d'associations permettant d'améliorer le lien social, favorisé l'égalité entre les femmes et les hommes, lutté contre les discriminations......
J'ai eu la chance aussi, et c'est pour moi une vraie fierté, que le président Vauzelle renforce ma vice-présidence en me confiant la jeunesse et le Conseil Régional des Jeunes. Nous avons fait ensemble les États généraux de la jeunesse, et cherché toujours à améliorer l'autonomie des jeunes. Et puis il y a ce partenariat avec l'État et enfin cette belle délibération, votée en avril, suite aux attentats de janvier, qui renforce et innove sur des dispositifs que je continue de juger essentiels pour nos jeunes.
J'espère très sincèrement que la droite républicaine, à qui il revient désormais de gouverner notre belle Région, saura reconnaître le travail effectué et continuer ce qui doit l'être.
Je reste élue d'opposition à Aix, et dès janvier sur la métropole. Je continuerai à porter mes valeurs et mes projets dans ces instances. Et si un observatoire des politiques régionales est créé j'y participerai, de même que je participerai aux instances qui seront créées par la droite républicaine comme elle s'y est engagée.
Je termine en remerciant ici Christophe Castaner pour son courage, sa dignité, ses valeurs, la figure de renouvellement qu'il représente ici. Et je continuerai, à ses côtés, à porter nos valeurs de gauche dans cette Région.

Repost 0
Publié par Gaëlle Lenfant - dans élections région
commenter cet article
7 décembre 2015 1 07 /12 /décembre /2015 19:04

Nous vivons des heures sombres. Je suis triste et inquiète, mais je ne me résous pas : la République mérite mieux que cela. Christophe Castaner a, dans la dignité et le courage, pris la seule décision qui s'imposait au vu des scores : celle de la Résistance. Celle que seule la gauche, malheureusement, porte aujourd'hui en France.
La Résistance, c'est dimanche prochain dans les urnes pour battre le FN, et ce sera aussi pour moi le respect du serment des déportés que j'ai fait mien, un jour, devant le wagon du camp des Milles.
Demain il n'y aura plus d'élus de gauche au conseil régional PACA. Mais la gauche, elle, vit. Je suis fière d'avoir mené cette belle campagne auprès d'un candidat exceptionnel. Les valeurs de la gauche, je les porte chaque jour, et élue ou pas, je les porterai, avec Christophe, avec tous les amis qui l'entourent, qui m'entourent aussi, pour que le monde aille mieux.
Je résiste. Pour construire.

Repost 0
Publié par Gaëlle Lenfant - dans élections région
commenter cet article
4 décembre 2015 5 04 /12 /décembre /2015 23:14

À toi qui a le droit de voter dimanche

À toi qui te lèveras dimanche avec une furieuse envie d'aller à la pêche, à toi qui as décidé depuis longtemps d'aller voter et qui sais pour qui, à toi qui ne sais pas encore, à toi qui t'en fiches, à toi qui as préparé ton morceau de papier-cul, à toi qui feras un merveilleux petit cœur sur ton bulletin de vote, à toi qui n'oseras pas prendre tel ou tel bulletin, à toi qui les prendras tous, à toi qui diras à tout le monde pour qui tu votes, à toi qui te marreras d'avoir fait croire à tout le monde que tu votais pour cette liste là, à toi qui sais pourquoi, à toi qui ne sais pas....

La première fois que j'ai voté, j'ai pleuré d'émotion. La 2ème fois, j'ai pleuré de rage. Parfois j'ai eu le rire au cœur. Et souvent de l'angoisse. Mais j'ai toujours voté.

J'ai toujours su, surtout, que j'avais cette chance de pouvoir voter.

En 2001, le 22 avril très exactement, j'ai pris un chemin qui n'est pas aussi simple que beaucoup voudraient nous le faire penser. Le chemin de l'engagement. Je me suis engagée au Parti Socialiste

Aujourd'hui, pour continuer cet engagement, je suis candidate sur la liste emmenée par Christophe Castaner. Je suis vice-présidente sortante et candidate à nouveau. Certains pourront penser que c'est parce que "la place est bonne" comme dit l'adage. D'autres que je suis carriériste. Je vous laisse penser comme vous voulez. D'ailleurs la République vous laisse penser comme vous voulez, pour peu que vous en respectiez les principes. Pensez, pensez, pensez encore, surtout pensez ! Le mandat que je viens d'effectuer auprès du président Michel Vauzelle a été fait de pensées et d'écoute. De choix pesés, de décisions assumées. Notre bilan est bon, très bon même, et je vais vous dire.... J'en suis fière. Fière des médiateurs sociaux, fière de ce que nous avons fait pour les Roms (la République est un combat, m'a dit un jour le président) fière des états généraux de la jeunesse, de la carte Zou, du pass contraception, de l'Observatoire Régional de la Délinquance et des Contextes Sociaux, de ces jeunes du conseil régional des jeunes qui m'ont donné une leçon le 14 novembre dernier. Fière de tout ce que nous avons fait ensemble.

Ensemble.

Ensemble nous pouvons continuer à faire grandir notre Région, avec un nouveau président. Ensemble, nous pouvons faire vivre les forces de progrès. Ensemble, nous saurons, dimanche, dire avec fierté pourquoi nous avons choisi Christophe Castaner.

Dimanche je voterai en pensant à Lucie Aubrac, pour qui la résistance se conjugue toujours au présent, à Aragon qui écrivait "Quand les blés sont sous la grêle, fou qui fait le délicat fou qui songe à ses querelles..." Dimanche je voterai en pensant à ma fille à qui je veux construire un avenir de paix et d'équilibre. Dimanche, je voterai Casta parce que je connais cet homme et que je sais qu'il sera un excellent président.

En ces temps troublés, il est bon de pouvoir voter en confiance. En accord avec soi même. En paix.

Dimanche, pour moi, c'est Casta.

À toi qui a le droit de voter dimanche

À toi qui te lèveras dimanche avec une furieuse envie d'aller à la pêche, à toi qui as décidé depuis longtemps d'aller voter et qui sais pour qui, à toi qui ne sais pas encore, à toi qui t'en fiches, à toi qui as préparé ton morceau de papier-cul, à toi qui feras un merveilleux petit cœur sur ton bulletin de vote, à toi qui n'oseras pas prendre tel ou tel bulletin, à toi qui les prendras tous, à toi qui diras à tout le monde pour qui tu votes, à toi qui te marreras d'avoir fait croire à tout le monde que tu votais pour cette liste là, à toi qui sais pourquoi, à toi qui ne sais pas....

La première fois que j'ai voté, j'ai pleuré d'émotion. La 2ème fois, j'ai pleuré de rage. Parfois j'ai eu le rire au cœur. Et souvent de l'angoisse. Mais j'ai toujours voté.

J'ai toujours su, surtout, que j'avais cette chance de pouvoir voter.

En 2001, le 22 avril très exactement, j'ai pris un chemin qui n'est pas aussi simple que beaucoup voudraient nous le faire penser. Le chemin de l'engagement. Je me suis engagée au Parti Socialiste

Aujourd'hui, pour continuer cet engagement, je suis candidate sur la liste emmenée par Christophe Castaner. Je suis vice-présidente sortante et candidate à nouveau. Certains pourront penser que c'est parce que "la place est bonne" comme dit l'adage. D'autres que je suis carriériste. Je vous laisse penser comme vous voulez. D'ailleurs la République vous laisse penser comme vous voulez, pour peu que vous en respectiez les principes. Pensez, pensez, pensez encore, surtout pensez ! Le mandat que je viens d'effectuer auprès du président Michel Vauzelle a été fait de pensées et d'écoute. De choix pesés, de décisions assumées. Notre bilan est bon, très bon même, et je vais vous dire.... J'en suis fière. Fière des médiateurs sociaux, fière de ce que nous avons fait pour les Roms (la République est un combat, m'a dit un jour le président) fière des états généraux de la jeunesse, de la carte Zou, du pass contraception, de l'Observatoire Régional de la Délinquance et des Contextes Sociaux, de ces jeunes du conseil régional des jeunes qui m'ont donné une leçon le 14 novembre dernier. Fière de tout ce que nous avons fait ensemble.

Ensemble.

Ensemble nous pouvons continuer à faire grandir notre Région, avec un nouveau président. Ensemble, nous pouvons faire vivre les forces de progrès. Ensemble, nous saurons, dimanche, dire avec fierté pourquoi nous avons choisi Christophe Castaner.

Dimanche je voterai en pensant à Lucie Aubrac, pour qui la résistance se conjugue toujours au présent, à Aragon qui écrivait "Quand les blés sont sous la grêle, fou qui fait le délicat fou qui songe à ses querelles..." Dimanche je voterai en pensant à ma fille à qui je veux construire un avenir de paix et d'équilibre. Dimanche, je voterai Casta parce que je connais cet homme et que je sais qu'il sera un excellent président.

En ces temps troublés, il est bon de pouvoir voter en confiance. En accord avec soi même. En paix.

Dimanche, pour moi, c'est Casta.

Repost 0
Publié par Gaëlle Lenfant - dans élections région
commenter cet article
1 décembre 2015 2 01 /12 /décembre /2015 21:58
Retenue à Paris, Najat Vallaud-Belkacem a adressé une lettre de soutien à Christophe Castaner avant le premier tour des élections régionales

Retenue à Paris, Najat Vallaud-Belkacem a adressé une lettre de soutien à Christophe Castaner avant le premier tour des élections régionales

Repost 0
Publié par Gaëlle Lenfant - dans élections région soutien
commenter cet article
3 novembre 2015 2 03 /11 /novembre /2015 22:33

Après la présentation de sa liste vendredi dernier, Christophe Castaner a présenté cet après-midi ses 15 propositions phares pour la région PACA. À découvrir ci-dessous :

  1. Pas d’augmentation de la fiscalité régionale pour les ménages et les entreprises
  2. Créer un Plan lycée 2020 de 850M€ pour des lycées rénovés, connectés et économes en énergie
  3. Garantir l’accès au crédit et accompagner 8500 entreprises par an
  4. Développer des aides d’un montant de 4000€ à la première embauche et à l’embauche d’un apprenti pour les TPE et les artisans pour 11000 jeunes par an
  5. Accompagner les nouvelles formes d’économie: économie sociale et solidaire, SCOP, SCIC
  6. Préserver notre agriculture et créer une agence régionale de l’innovation agricole
  7. Garantir une région « zéro OGM », « zéro gaz de schiste », « zéro déchets » et « zéro phyto »
  8. Le très haut débit partout, pour tous grâce à l’intervention du Syndicat mixte ouvert PACA THD là où l’offre privée est défaillante
  9. Des transports régionaux « triple A » pour des usagers : À l’heure, Assis et Avertis, 100% équipés en vidéosurveillance et connectés au très haut débit
  10. Investir dans la modernisation du réseau routier (500M€) et ferroviaire (500M€) pour inventer la mobilité de demain
  11. Lutter contre les déserts médicaux, les inégalités territoriales et sociales d’accès aux soins
  12. Aider et investir dans 55 Maisons régionales de santé
  13. Faire de la carte ZOU! un support « solidarité » unique : Zou Culture, Zou Sport, Zou Santé, Zou scolarité, Zou Mobilité...
  14. Sanctuariser le budget de la culture et l’amplifier par des volets transversaux au cœur des politiques régionales
  15. S’engager dans une démarche qualité de la relation à l’usager : simplicité, réactivité, efficacité, respect et transparence

Et je vous donne rendez-vous ce jeudi 5 novembre à 19 h aux Docks des Suds avec les forces vives de notré région réunies autour de Christophe Castaner !

Les 15 propositions phares de Christophe Castaner pour notre région
Repost 0
Publié par Gaëlle Lenfant - dans élections région
commenter cet article
15 octobre 2015 4 15 /10 /octobre /2015 17:23
Repost 0
Publié par Gaëlle Lenfant - dans élections région
commenter cet article
2 juillet 2015 4 02 /07 /juillet /2015 06:11

Alors que certains se plaisent à imaginer que la campagne des régionales en PACA se résume à un duel Estrosi / Le Pen, un sondage donne une toute autre indication : bien que seulement indicative, cette étude montre qu'une victoire de la gauche derrière Christophe Castaner est aujourd'hui possible.

Malgré une campagne d'extrême-droitisation, Christian Estrosi n'est absolument pas un rempart face au FN. En revanche, l'ensemble de la gauche se situe à 31 % dès le premier tour (contre seulement 27 % lors des départementales) !

La gauche a un bon bilan à la tête de notre région : nous sommes destinés à nous rassembler. Nous en avons la responsabilité au regard de la menace d'une possible victoire de l'extrême-droite.

Communiqué de presse de C. Castaner sur le sondage du 1er juillet

Repost 0
Publié par Gaëlle Lenfant - dans région élections
commenter cet article
24 juin 2015 3 24 /06 /juin /2015 14:44
#AmbitionPACA à la Seyne-sur-Mer avec Christophe Castaner

Ce samedi 27 juin, aura lieu un rassemblement autour de Christophe Castaner dans le cadre de la campagne pour les élections régionales.

Apéritif festif et républicain, prises de parole et concert de Dj Oil :

Samedi 27 juin de 18h à 21h
Parc de la navale, au pied du Pont levant
La Seyne-sur-Mer (Var)

> Rejoignez l'événement sur Facebook
> Plus d'infos au 06 63 55 11 07 et permanence@castaner2015.fr

Repost 0
Publié par Gaëlle Lenfant - dans région élections action
commenter cet article

Accueil

Qui est Gaëlle Lenfant

Contacter Gaëlle Lenfant

Gaëlle Lenfant sur Facebook

Gaëlle Lenfant sur Twitter

Démocratie pour Aix, groupe d'opposition républicaine au conseil municipal

Section socialiste d'Aix-en-Provence

Parti socialiste