7 octobre 2015 3 07 /10 /octobre /2015 10:02
© Destimed
© Destimed

Lundi, la région Provence-Alpes-Côte d'Azur a eu l'honneur et la fierté de recevoir Christiane Taubira, garde des sceaux.

La ministre de la Justice est venue pour co-président avec le président Michel Vauzelle le comité de pilotage annuel de la convention Justice-Région, un outil unique en France qui existe depuis maintenant 15 ans.

Pour illustrer les très nombreuses actions menées dans le cadre de ce partenariat, des jeunes sont venus témoigner, des associations ont expliqué leur travail, les magistrat·e·s, chefs de cour, hautes personnalités de la Justice, de la Protection judiciaire de la jeunesse, de l'administration pénitentiaire, etc., sont venus dire leur souhait que ce travail puisse continuer. La ministre elle-même a salué et appuyé l'action menée conjointement par le ministère de la Justice et la région PACA Un appel au Peuple a été lancé pour sa continuation…

Vous trouverez sur Destimed un compte-rendu détaillé de cette matinée très forte, un moment qui marquera longtemps l'élue que je suis.

Dans l'après-midi j'ai accompagné Christiane Taubira dans son déplacement à Martigues, où elle rencontrait les responsables ainsi que les jeunes d'un établissement de placement éducatif dans le cadre des journées porte-ouvertes de la Protection judiciaire de la jeunesse. L'occasion de montrer qu'en travaillant avec des jeunes sur un projet pédagogique incluant une formation professionnelle, on évite bien des récidives.

Regardez le reportage de France 3 sur cette visite.

Mon discours lors du comité de pilotage

Repost 0
Publié par Gaëlle Lenfant - dans région sécurité
commenter cet article
29 juin 2015 1 29 /06 /juin /2015 20:25

Au delà des discours démagogiques toujours faciles sur les questions de sécurité, les élu·e·s du groupe « Démocratie pour Aix » vous invitent à discuter autour de solutions concrètes qui permettront d’améliorer la situation dans notre ville : prévention, protocole de participation citoyenne, CLSPD... quelles réalités ? Quelles actions possibles ?

Mardi 7 juillet à 18h30
20, rue du Puits Neuf (Aix-en-Provence
)

 

Sécurité et prévention à Aix-en-Provence, où en est-on ?
Repost 0
Publié par Gaëlle Lenfant - dans Aix-en-Provence action sécurité
commenter cet article
27 avril 2015 1 27 /04 /avril /2015 19:31

Vendredi dernier, le conseil régional Provence Alpes Côté d'Azur réuni en assemblée plénière avait en premier point de son ordre du jour une délibération permettant de renforcer les politiques régionales en faveur de l'égalité territoriale, de la citoyenneté, de l'insertion sociale, des services publics.

Les évènements tragiques de janvier dernier ont rappelé de la façon la plus violente qui soit que la crise profonde que rencontre notre démocratie est d’abord le fait de sa difficulté à intégrer l’ensemble des citoyen·ne·s à un projet de société fondé sur des valeurs républicaines. La majorité régionale a donc voulu rappeler que ses politiques publiques se fondent avant tout sur les valeurs de la République : la lutte contre les inégalités, la participation active des citoyen·ne·s, l'accès de tous et toutes aux services publics, la construction du vivre-ensemble.

Prenant acte des la gravité des attentats de janvier en France, mais aussi de la situation sur le pourtour méditerranéen, la délibération soumise au vote permet de revisiter les dispositifs existants pour les rendre plus lisibles et plus efficaces : il s'agit de faire émerger de nouvelles mesures permettant notamment aux jeunes d'aller vers plus de responsabilité et d'autonomie.

La droite — qui entend pourtant se rebaptiser « Les républicains » — a préféré s'abstenir, faisant ainsi tomber les masques. De manière moins surprenante, le Front national a entamé une diatribe racialiste voulant opposer « les Occidentaux » au reste du monde, voire les Français·e·s entre eux.

La délibération a été adoptée avec les voix de la majorité de gauche.

Découvrez ci-dessous la vidéo des débats et le texte de la délibération :

Rapport — République, laïcité et citoyenneté, « un devoir d'avenir »

Repost 0
Publié par Gaëlle Lenfant - dans région laïcité sécurité
commenter cet article
24 avril 2015 5 24 /04 /avril /2015 07:58

Après les drames en Méditerranée, et suite à la manifestation d'hier, je partage ici un texte de Michel Vauzelle, président de Provence-Alpes-Côte d'Azur, et de Rosario Crocetta, président de la Sicile, dans le cadre de la Conférence des régions périphériques maritimes (CRPM) :

Les attentats qui ont frappé la France, le Danemark et la Tunisie en ce début d’année 2015 soulignent la nécessité d’intensifier la coopération entre les deux rives de la Méditerranée. Le terrorisme et les conflits, ajoutés aux dynamiques démographiques, incitent chaque jour trop de personnes à risquer leurs propres vies dans le but d’atteindre l’Europe. Enfants de cette mer à laquelle nous sommes indéniablement liés, nous devons promouvoir une véritable et authentique prise de conscience dans le but de construire ensemble un futur commun et meilleur pour tous.

Un tel besoin nous est aujourd’hui rappelé de la manière la plus cruelle et brutale qu’il soit par les récents naufrages de migrants et la cruauté des trafiquants d’Êtres humains. Ainsi, et en nos qualités de membres de la Commission Interméditerranéenne (CIM) de la Conférences des Régions Périphériques Maritimes, nous nous sommes réunis hier à Palerme pour lancer un message d’appel à l’engagement et à la solidarité aux citoyens de la Méditerranée, forcés de fuir la guerre et le terrorisme, lesquels nous l’espérons auront la possibilité d’être recueillis par nos collègues des régions côtières, ainsi que par les Institutions Européennes et Internationales.

Il est honteux de laisser l’Italie, Malte, la Grèce ou la Turquie et les régions telles que la Sicile en particulier gérer, avec leurs propres ressources, une crise migratoire qui, bien au-delà de la Méditerranée, concerne toute l’Europe. Le courage et la détermination de ces pays et en particulier l’Italie, avec des opérations telles que « Mare Nostrum » qui ont contribué à sauver de nombreuses vies humaines, est admirable et témoigne d’un exemple positif de gestion de l’urgence migratoire, bien que mené par un seul pays. Par opposition, « Frontex » et « Triton » ont démontré qu’ils sont des instruments trop peu efficaces pour faire face à une situation si urgente et complexe, et incarnent l’important fossé existant entre la Bureaucratie européenne d’une part, et les questions d’immigration et des réfugiés vivant dans des camps d’autre part. De plus, il est nécessaire de garder à l’esprit que la stabilité des pays comme la Libye est urgente, mais que des interventions militaires improvisées dans un cadre de légalité internationale incertain ne feraient qu’empirer la situation.

Pour ces raisons, nous demandons aux États et à l’Europe dans son ensemble de s’impliquer davantage afin de trouver des solutions rapides et intelligentes, et de clairement s’engager. Par exemple en faveur de la création d’un couloir humanitaire pour les personnes qui fuient les conflits, la famine ou les persécutions et qui, par conséquent, demandent l’asile et un refuge. Un tel engagement doit est basé sur l’idée de dépasser le règlement de Dublin et sur le partage de la responsabilité et des ressources qui amélioreront, d’une part, les actions de surveillance, de secours et la lutte contre le trafic humain et d’autre part, le tri des demandes d’asile dans les pays d’origine afin d’établir une répartition plus équilibrée des réfugiés à travers les pays de l’Union Européenne.

Parallèlement, des voies pour une mobilité légale doivent être améliorées à travers des accords bilatéraux partagés et mis en œuvre avec les pays voisins, ce qui contribuerait au renforcement des relations socio-économiques à moyen-long terme.

En démonstration de la solidarité et de la volonté de coopérer des Régions méditerranéennes – déjà exprimées par la position politique de décembre 2014 et la création d’une Task Force spécifique de la CRPM – nous organiserons dans les semaines à venir une rencontre en Sicile afin de renforcer la coopération sur les question d’urgence, d’accueil et d’intégration, et nous lancerons la campagne de sensibilisation « NOUS SOMMES TOUS MÉDITERRANEENS ». Cette campagne mettra l’accent sur les valeurs de la coopération, de l’intégration et du dialogue, ainsi que sur la lutte contre le racisme, la xénophobie et le terrorisme. Nous invitons toutes les personnes souhaitant se mobiliser à utiliser le logo de la campagne dans leurs propres communications en ligne. La conférence comptera sur la participation des régions de la CRPM et proposera une visite à Lampedusa.

Suite à ces échanges, une Délégation dirigée par nos Présidents se rendra au Parlement Européen afin de rencontrer le Président Martin Schulz et lui transmettre notre message.

Repost 0
Publié par Gaëlle Lenfant - dans région migrations sécurité
commenter cet article
14 novembre 2014 5 14 /11 /novembre /2014 14:24

La mission d'information sur « La lutte contre l’insécurité sur tout le territoire » dirigée par le député Jean-Pierre Blazy a rendu son rapport en octobre dernier. Il recommande notamment de « développer les enquêtes de victimation au niveau local » et prend comme exemple l'Observatoire régional de la délinquance et des contextes sociaux (ORDCS) en région PACA.

Cette reconnaissance à l'Assemblée nationale du travail de l'ORDCS est une nouvelle réjouissante. Cette observatoire, implanté à Aix-en-Provence depuis 2011, a été initié et est dirigé par le chercheur Laurent Mucchielli avec le soutien du Conseil régional Provence-Alpes-Côte d'Azur.

La région PACA est ainsi pionnière en la matière. En effet, et comme le reconnait aujourd'hui le rapport de Jean-Pierre Blazy, l'insécurité est un phénomène complexe face auquel les pouvoirs publics se doivent d'avoir une connaissance de la situation du terrain. Le travail de l'Observatoire régional (en partenariat avec l'Université d'Aix-Marseille et le CNRS), notamment les enquêtes de victimation, est un outil au service de l'État et des collectivités qui souhaitent engager une politique efficace de lutte contre l'insécurité.

Je souhaite que la reconnaissance reçue par Laurent Mucchielli et son équipe inspire la création d'autres observatoires régionaux en France… mais également que les municipalités de notre région qui ne l'ont pas encore fait se saisissent enfin de cet outil local et de qualité qui est à leur disposition !

> Lire le rapport de la mission « Lutte contre l'insécurité sur tout le territoire »

> Le site de l'ORDCS

Repost 0
Publié par Gaëlle Lenfant - dans région sécurité
commenter cet article

Accueil

Qui est Gaëlle Lenfant

Contacter Gaëlle Lenfant

Gaëlle Lenfant sur Facebook

Gaëlle Lenfant sur Twitter

Démocratie pour Aix, groupe d'opposition républicaine au conseil municipal

Section socialiste d'Aix-en-Provence

Parti socialiste